Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE DOMAINE DE VAUGENCY, UN CADRE HYPER CALME POUR LES TRIBUS

Au bout d’une allée bordée d’érables tricentenaires, l’ancien château de Vaugency a fait place à un vaste domaine. C’est là qu’ont choisi de vivre, Claire, Quentin et leurs enfants et d’y investir toute leur énergie et leur passion.

“L’idée était de créer un lieu faisant le lien entre le patrimoine, la nature et un mode de vie plus slow et responsable.”

L’idée a germé au printemps 2020, petite graine plantée il y a quelques temps arrivée à maturité en cette période insolite.

Nous avons passé le confinement en famille, avec les 3 générations réunies. Mes beaux-parents, mes enfants, mon conjoint Quentin et moi-même.

Cette période s’est passée paisiblement, dans notre merveilleux refuge de nature et de calme alors que certains souffraient d’isolement et d’enfermement. L’aventure a commencé il y a 20 ans, quand les parents de Quentin ont eu un coup de foudre pour cet immense domaine. Amoureux de pierres, de nature et d’histoire et animés par la satisfaction de rendre au domaine son éclat d’autrefois, ils se lancent dans la restauration des ailes restantes du château avec le projet fou d’y vivre.

Claire et Quentin dans l’allée centrale de leur domaine à Saint-Quentin-sur-Coole.

Le site est alors en ruine et porte encore les stigmates de la tempête de 1999. Les travaux dureront 10 ans.

Il y a 7 ans, passionnés par la vie douce et paisible qui règne au domaine, nous avons décidé d’y vivre et de rejoindre l’aventure. Le cadre se prête parfaitement au bonheur de vivre ensemble tout en étant chacun chez soi.

Les vestiges du passé témoignent de l’histoire riche des lieux, le temps y est comme suspendu. Nous avons toujours été attachés à préserver l’âme et l’histoire du château, que ce soit mes parents ou nous-mêmes.

2020, le déclic 

Nous nous sommes rendus compte pendant la coupure forcée du confinement, que nous subissions de plus en plus de pression sans réelle contrepartie dans une activité professionnelle qui nous paraissait dénuée de sens et de finalité.

Le besoin de faire le bilan s’est imposé à nous : où en étions-nous ? Étions-nous heureux ? De quoi avions-nous besoin pour l’être ? Et vers quoi aspirions-nous ? 2 héritages familiaux se sont imposés à nous. D’une part, nos activités professionnelles dans l’entreprise fondée par le grand-père de Quentin, et de l’autre, notre vie au domaine et la possibilité d’en faire plus que d’y vivre. 

Le choix s’est révélé comme une évidence ; ce sera le domaine. Le choix du cœur pour redonner du sens à nos vies.

La genèse du projet

Ce projet c’est une histoire de famille où se transmettre, s’épauler, partager sont les valeurs qui nous animent et nous permettent de continuer à vivre à 3 générations le plus longtemps possible.

“Nous voulions offrir une vraie parenthèse dans la vie des personnes qui viendraient nous voir ; leur donner l’envie de savourer la douceur de vivre qui règne au domaine.”

Au début Quentin avait un projet de ferme maraîchère bio : il souhaitait installer des serres dans la prairie devant le château et accueillir des groupes pour des ateliers pédagogiques.

De mon côté, je voulais recevoir des voyageurs dans un cadre de “séjour à la ferme” pour m’enrichir de rencontres humaines, vendre nos productions et proposer des ateliers créatifs (céramiques, herbier, peinture, cuisine, etc.). À cet effet, nous avions retenu 3 types d’hébergements insolites que nous voulions installer dans la forêt du domaine.

Des cellules écoresponsables, s’intégrant en toute harmonie à la nature (sans électricité, sans assainissement, toile et bois locaux). Mais nous avons été confrontés au PLU (Plan local d’urbanisme) qui nous interdisait cette option car la forêt où nous souhaitions implanter nos hébergements est classée en zone naturelle protégée. Même si nos logements étaient entièrement démontables et ne laissaient pas de traces sur l’environnement, ils ne rentraient pas dans la bonne case.

Nous avons dû revoir notre copie.

Le sens donné à notre projet est né de tous ces échanges et de ces difficultés rencontrées. Créer une entreprise dans le contexte actuel, c’est avant tout une aventure humaine, ponctuée de belles rencontres. Nous avons la chance de nous sentir soutenus et encouragés par notre famille et nos amis. 

Notre rencontre avec la Chambre d’Agriculture dans le cadre de l’étude de faisabilité de notre projet nous a permis d’élargir notre vision du potentiel du domaine : développer l’accueil de groupe dans le cadre événementiel.

“Accueillir des gens, oui mais qualitativement.”

À l’image de ce que nous avons connu pendant le confinement et surtout à l’image de notre quotidien ; qui est de vivre à trois générations réunies ; nous avons fait le choix d’accueillir des tribus : familles, amis, collègues, troupes de théâtre, danseurs, artistes qui exposeraient, festivals locaux etc.

Nous ne voulions pas nous enfermer dans un schéma de réception classique et trop attendu dans un domaine comme le nôtre. Nous avons réfléchi aux problèmes qu’engendreraient l’accueil de groupes et surtout à l’impact sur l’écologie lors d’un événement privé ou professionnel.

Voici quelques chiffres sur l’impact écologique d’un mariage*.

À ce jour, aucune étude n’a été réalisée sur l’impact d’un mariage en France mais nous pouvons nous comparer au Royaume-Uni. On estime qu’un mariage chez nos voisins d’outre manche produit une empreinte carbone moyenne de 14,5 tonnes d’équivalent CO². En sachant que l’empreinte carbone moyenne d’un français sur une année est estimée à 11 tonnes d’équivalent CO², l’impact d’un événement est énorme !

Ici, l’empreinte carbone est exprimée en tonne de CO² car il s’agit du gaz à effet de serre le plus répandu. Cette unité de mesure permet d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère lors d’une activité.

*(Ces chiffres sont issus de l’ADEME (Agence de la transition écologique) et des bilans en ligne Bilan GES). Source : Mariage Green, Claire Tranier & Anne Ventura – Éditions Dessain Et Tolra.

La démarche d’écoresponsablilité

Accueillir nos hôtes et les événements tout en limitant l’impact sur l’environnement est devenu notre leitmotiv. 

C’est pourquoi nous proposons une utilisation raisonnée de l’énergie (renouvelable, LED), une bonne isolation des bâtiments (peu de chauffage et pas de climatisation), nous mettons à disposition du matériel (mobilier, décoration, barbecue, brasero), notre gestion des déchets est responsable (tri sélectif, compost et poulailler collectif à disposition des hôtes) et  nous n’utilisons aucun produit phytosanitaire pour l’entretien des espaces verts.

Nous souhaitons avant tout sensibiliser nos convives aux gestes écoresponsables. 

Un aperçu des séjours insolites proposés au Domaine de Vaugency

Aller au-delà du séjour “insolite” en informant et en éduquant au développement durable sur le long terme. C’est un véritable défi, nous sommes nous-mêmes en pleine transition écologique et si les gens ressortent de chez nous en ayant eu une prise de conscience, ce sera une véritable victoire pour nous !

La notion d’écoresponsabilité est souvent réduite au terme “d’écolos”, pourtant elle va plus loin. Elle s’étend à la consommation, à la production, au transport ou encore aux interactions sociales.

« Nous partageons avec vous plus qu’un lieu, un mode de vie. » 

Le cadre hyper nature invite à ralentir le rythme et à profiter de la beauté du moment présent. Se complaire dans les bonheurs simples et prendre le temps de vivre : capturer cet instant où le coucher de soleil illumine le petit pont de bois et le fond de la forêt, observer les cieux immenses parsemés d’étoiles, marcher pieds nus dans l’herbe.

Le mouvement slow illustre l’état d’esprit dans lequel nous souhaitons recevoir nos hôtes.

Il s’appuie sur les valeurs fondamentales que sont l’authenticité, le respect, l’amour, le partage, la créativité et la nature. Nous voulons créer un lieu dédié à un mode de vie libre où l’on cohabite en parfaite harmonie avec la nature et avec nos hôtes.

Nous sommes en train de nous équiper en tentes nomades 100 % coton, type glamping, que nous proposerons à la location à partir de 2022. Des tentes 4 saisons et au look résolument chic et bohème.

Nous avons défini plusieurs zones pour implanter ces tentes le temps d’un court séjour, ainsi les hôtes choisiront l’emplacement qui leur convient le mieux : au bord de l’eau, dans le parc, dans la forêt. Nous aménagerons ensuite l’intérieur avec soin (sommier, matelas, mobilier, lampes autonomes etc.) et ils n’auront plus qu’à profiter d’une nuit en pleine nature !

De gros travaux de rénovation (passage de la grange en ERP, etc.) sont prévus cet hiver.

Nous espérons commencer à vous accueillir dans la version complète de notre projet (on ne vous dit pas tout !) au printemps 2022 !

Je vous joins également les liens vers nos réseaux :

Instagram : https://www.instagram.com/domainedevaugency/
Facebook : https://www.facebook.com/domainedevaugency/
Pinterest : https://www.pinterest.fr/domainedevaugency/
Notre site internet : www.domainedevaugency.com
Mail : contact@domainedevaugency.com
Téléphone : 07 85 94 08 51
Adresse : 16 allée du Château, 51240 Saint-Quentin-sur-Coole

Claire Bussy, Domaine de Vaugency.

Crédit photos: Romain Berthiot – Claire Bussy.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet