Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE « MADE IN FRANCE » GAGNE DU TERRAIN CHEZ LES FLEURISTES

C’est pourquoi la mode du « slow flower » gagne du terrain, c’est notamment le cas pour des enseignes telles que les franchises Carrément Fleurs, Monsieur Marguerite ou bien encore le jardin des fleurs, qui proposent un retour au respect du rythme des saisons et un approvisionnement en circuit court afin de minimiser l’empreinte carbone. Dans un […]

C’est pourquoi la mode du « slow flower » gagne du terrain, c’est notamment le cas pour des enseignes telles que les franchises Carrément Fleurs, Monsieur Marguerite ou bien encore le jardin des fleurs, qui proposent un retour au respect du rythme des saisons et un approvisionnement en circuit court afin de minimiser l’empreinte carbone.

Dans un univers architectural bien étudié, les enseignes souhaitent allier modernité et savoir-faire artisanal. Face au contexte sanitaire actuel, les comportements d’achats des Français évoluent, et ces derniers privilégient une consommation locale. En effet, selon une étude réalisée fin avril par Ipsos, 63% des français consomment en priorité des produits locaux afin de soutenir les commerces de proximité et réduire le nombre d’intermédiaires. Il en va de même pour l’approvisionnement des commerces.

Ainsi, depuis quelques années, les enseignes d’artisans fleuristes favorisent le circuit court et accentuent leurs collaborations avec les producteurs et grossistes de fleurs français. Aujourd’hui, les réseaux de fleuristes français accélèrent donc leur démarche éco-responsable. En effet, à son panel de producteurs français, Carrément Fleurs, par exemple, vient d’en ajouter un nouveau, installé dans la Sarthe (72), afin de respecter la saisonnalité des fleurs et approvisionner ses magasins en produits « made in France » : des tulipes, des chrysanthèmes et des pivoines sans pesticides. En effet, cela garantit dans le même temps, une fraîcheur et une qualité idéales ainsi qu’une conservation optimisée des fleurs, loin de l’offre standardisée.

La crise récente vient, de ce fait, appuyer cet engagement et renforcer la volonté d’accentuer le côté éthique de ces artisans, toujours prêts à satisfaire de la meilleure façon leurs clients, plus désireux de consommer local tout en respectant la planète. « La clientèle recherche aujourd’hui davantage de fleurs françaises pour aider au maximum les producteurs locaux et les commerces de proximité en cette période post-épidémique. Nous effectuons un travail permanent de quête de fournisseurs de fleurs françaises, tant convoitées. Grâce à notre nouveau fournisseur sarthois de pivoines et de tulipes, nous élevons la part de fleurs françaises proposées dans nos magasins.» ajoute Daniel Boussira, Directeur Général Carrément Fleurs.

Ainsi, dès le retour de la saison, c’est une majorité de fleurs dépourvues de produits chimiques, ayant poussé en plein champ ou sous serres sans ajout de chauffage, qui seront distribuées à travers la France dans tout ce réseau de boutiques soucieuses de leur impact environnemental. Quant aux chrysanthèmes, chaque magasin répertorie son producteur local pour une fraîcheur optimale de ces fleurs délicates et un soutien à l’économie régionale. Toutes ces actions appuient la forte volonté du réseau de s’approvisionner au plus proche de ses magasins et de favoriser, dans le même temps, la création d’emplois.

Le fondateur de la marque Carrément Fleurs souhaite, plus que jamais, mettre en lumière le caractère fait-main et local de ses collaborateurs: « L’image du métier a parfois été dénaturée, le consommateur peut imaginer que les compositions arrivent déjà toutes prêtes alors qu’il y a un vrai travail artisanal de la part de nos fleuristes », déclare-t-il.

Une réelle prise de conscience de la part des Français est en train de s’opérer. L’engouement croissant des consommateurs pour l’achat de fleurs françaises est ainsi un fort moteur à l’accélération de la démarche éco-responsable des enseignes qui privilégient donc de plus en plus les circuits courts, les produits bio et la production raisonnée.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet