Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE MAIRE DE BEAUVAIS ADOPTE UN COMPAGNON À QUATRE PATTES AU SEIN DE SON CABINET

Depuis le 30 septembre, le premier magistrat de la ville de Beauvais, Franck Pia, accueille un chiot golden retriever au sein de son cabinet. Pendant un an, l’animal remis par l’association Chien guide pour la liberté visuelle (CGLV) doit se sociabiliser avant de devenir le compagnon d’une personne déficiente visuelle. Une opération inédite qui a valeur d’exemple.

Il s’appelle Tango et devrait rapidement devenir la mascotte de l’hôtel de ville de Beauvais. En succédant à Caroline Cayeux, nommée ministre déléguée aux Collectivités territoriales par Élisabeth Borne, Franck Pia a choisi de marquer son début de mandat par une action originale : adopter un chiot de deux mois et demi au sein de son cabinet.

Si l’initiative peut paraître anecdotique, elle a néanmoins pour mérite de mettre la lumière sur le travail de l’association Chien guide pour la liberté visuelle (CGLV), comme le révèle France 3 Hauts-de-France.

L’idée de prendre le chiot golden retriever en pension est celle de Patricia Hiberty, conseillère municipale déléguée en charge de la condition animale. « Il va réaliser une année de sociabilisation au sein du cabinet du maire de Beauvais », avant de commencer son apprentissage pour devenir chien guide, explique la mairie. 

Des rendez-vous réguliers entre les membres de l’association et l’animal vont être organisés afin d’évaluer sa progression.

Une première en France

« L’association a signalé que ça ne s’est jamais fait dans une mairie, dans un cabinet de maire. Habituellement, les chiens sont admis chez un particulier ou une famille d’accueil dédiée », souligne la municipalité.

Fondée en 2016, la CGLV s’attache à « éduquer des chiens guides et à les remettre gratuitement aux personnes déficientes visuelles » ainsi qu’à « former et évaluer les personnes déficientes visuelles à la maîtrise du chien guide et assurer le suivi du couple personne déficiente visuelle chien guide ».

En cinq ans, ce sont près de 28 chiens guide qui ont été formés et confiés. « Au-delà du fait que ce soit original, c’est un sujet de sensibilisation pour toucher plus de familles d’accueil et former davantage de chiens à cet usage-là. »

Crédit photos: Halfpoint – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet