Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AU CŒUR DU MORVAN…

Je ne suis personne pour parler du Morvan. Originaire du Morvan ? Pas du tout.Mes racines sont Belges et du Nord de la France…Et pour autant je suis né à Avallon, l’une des portes massives fortifiées, non loin du lieu de naissance de Sébastien Le Preste, marquis de Vauban. Permettez la visite, je vous y emmène. […]

Je ne suis personne pour parler du Morvan. Originaire du Morvan ? Pas du tout.
Mes racines sont Belges et du Nord de la France…Et pour autant je suis né à Avallon, l’une des portes massives fortifiées, non loin du lieu de naissance de Sébastien Le Preste, marquis de Vauban. Permettez la visite, je vous y emmène.

Vous entendrez souvent parler des « Portes du Morvan », nous parlons de portes, souvent inutiles car elles sont souvent ouvertes. En effet, la Morvandelle et le Morvandiau peuvent paraître rustres face aux visiteurs, mais 100% d’entre eux sauront toujours vous apprendre un mot, une recette, un produit qu’ils connaissent, qu’ils produisent. Souvent entraînés aux mouvements rudes de l’hiver et au recul de leurs bourgs, ils ont l’esprit d’entraide et de partage. Ils sont tous, plus ou moins, les gardiennes et gardiens de leur terroir aux origines feuillues et aux cultures de sapins, les respecter doit être autant une priorité que le café du matin, sinon leurs larmes viendront alimenter les lacs et les rivières, provoquant les torrents de la colère.

Je pourrais tenter une comparaison avec le Canada comme beaucoup le font par ignorance, mais mon respect pour les Morvandelles et les Morvandiaux me fait parler du Morvan, en tant que Morvan. Il n’est pas comparable, lui attacher des adjectifs, c’est le comparer, et que ce soit de ses gorges ou de ses monts, en passant par ses lacs, le comparer, c’est accepter qu’il disparaisse et en prendre le risque.
Les lacs sont les hyperactifs, pour l’électrique ou à boire, Il est délicieux de se lever de bivouac et de voir le natif sur sa barque dans la brume du Crescent, de Saint-Agnant, ou encore du lac de  Chaumeçon. A quoi pense-t-il ? Il pêche, nous en sommes à peu près sûrs, mais pour le reste … ? Il n’attend rien. On lèvera le camp proprement pour une assiette du côté de Quarré, de Gouloux, de Villiers-Nonains, ou encore de Vézelay, l’Eternelle à bosses au regard de ses belles pierres. Les repas, ici, traînent souvent, ils sont de ceux où l’on finit par goûter les potions et les concoctions des druides. Vous ne deviendrez pas fou, mais vous en aurez l’allure, vous ne serez pas saoûl, mais Bourguignon, même de loin, l’espace d’un instant et fier de l’être. Après avoir gravement goûté, prenez le temps d’une descente, par le Chalaux, affluent de la Cure en rive gauche ou par la Cure elle-même, affluent de l’Yonne… L’un vous chahutera, l’autre… Débrouillez-vous !

Nous sommes Vertical et Chaos, Le Vertical Chaos Morvan, deux personnes passionnées de nature et d’activité extrême, d’aventure. C’est dans ce poumon sacré que l’on respire. En 2018, nous faisions une traversée du Morvan de Luzy à Avallon, une autonomie partagée avec des novices du domaine et du Morvan. Nous partîmes à deux, nous finîmes à bien plus. Nous ne voulions pas nous retrouver que tous les deux à vivre ce moment et il nous semblait évident que d’autres avaient ce rêve, déambuler dans ses artères boisées, habitées d’animaux aussi sauvages qu’apprivoisé. Nous fûmes plusieurs tout au long du chemin, rejoins puis abandonnés, puis retrouvés par une ou deux, un ou trois.
Pour une étape, une deuxième, la première ou la dernière, peu importe. Ce qui fut important pour nous, c’est que le cœur y soit et il y était ! Deux personnes pour lesquelles nous avons un souvenir céleste, ont fait l’intégralité de la traversée avec nous. Claire et Frédéric, bien que sur la fin les chagrins physiques et psychologiques survinrent. Ils ont supporté les 162 km de marche, sous la chaleur et sous la pluie, dans le silence et dans le bruit.

Vue aérienne de la Basilique Sainte Marie-Madeleine de Vézelay © Benjamin Degreve

L’année d’après, nous recommencions, mais cette fois la traversée serait d’une traite. Percutés par la sagesse et la raison, nous avons décidé d’arrêter l’expérience au 99ème kilomètre, après une nuit de disco aux Settons et une chaleur pour laquelle nous n’étions pas préparé. Des excuses me direz-vous, vous avez raison car au vu de l’heure, nous ne voulions pas rater une amicale tablée Morvandelle.
Le Vertical Chaos Morvan se veut être au service du Morvan et de ses habitants. « Faire c’est exister », voici la devise principale. Alors en 2020 après la Covid-19, nous n’avions pas de projet d’activité hors du commun étant donné les obligations sanitaires imposées, nos amis de la « TeamdHoublon« , équipe Morvandelle de triathlon, ont proposé un défi (Les Morvandiaux quand ils s’ennuient, trouvent toujours quelque chose d’un peu extravagant à faire !).

Nous voulions juste rendre le Morvan propre, alors « XNET_Morvan » est né, une journée de nettoyage du Morvan complet. Cette journée interviendra de manière aléatoire dans l’année. La première date fut à la Sainte Irénée. Écouté par les locaux, cette journée, du 28 juin dernier, fut un succès d’Avallon à Autun, de Luzy à Reims … En effet, nous avons eu une résonance extra-régionale, surement en raison de l’exaspération des gens de voir leur nature salie. On pourrait aussi vous parler de vrais Morvandiaux, prenez l’exemple d’Heko, ange venu tout droit d’Hollande, qui a rempli une pleine remorque de déchets. Il est cette exception qui confirme que le Morvan est terre d’accueil, si des personnes se reconnaissent Morvandelles ou Morvandiaux.

L’un des six lacs que comporte le Parc Régional naturel du Morvan © Benjamin Degreve

Nous recommencerons nos activités, mais nous ne voulons pas être dans une case « Club », « Association » et surtout pas « Mouvement », nous ne revendiquons qu’une chose, être des Femmes et des Hommes de l’eau et de la terre, aimant nos bêtes, élevant nos enfants, passionnés par les éléments, comme par le Morvan.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet