Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE PRÉFET ANNONCE DE NOUVELLES RESTRICTIONS EN MARTINIQUE

Jusqu’où l’île se laissera-t-elle submerger par la crise sanitaire ? Pour endiguer l’épidémie, le préfet vient de prendre de nouvelles mesures un peu plus sévères, à partir de ce mercredi 21 juillet. De son côté, le gouvernement a prolongé jusqu’au 30 septembre l’état d’urgence sanitaire à la Martinique et à la Réunion.

Tous les indicateurs hebdomadaires enregistrent une croissance exponentielle de la contagion. Le nombre de nouveaux cas dans la semaine du 12 au 18 juillet se monte à 2 241. Il était de 997 la semaine précédente et il avait déjà été multiplié par 10 en 15 jours. Le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au total des tests effectués dans la semaine, est passé de 10 à 15 %. Quant au taux d’incidence, qui donne le nombre de nouveaux cas en 7 jours pour 100 000 habitants, il a bondi de 278 à 625, soit une augmentation de 125 %.

Pour compléter le tableau, les personnes hospitalisées pour cause de covid étaient 29, le 11 juillet, et 71 une semaine plus tard. Celles placées en réanimation étaient 9 au lieu de 7. Enfin, on déplorait 5 nouveaux décès. Et face à cela, le nombre de vaccinés n’augmente que lentement.

Et le variant Delta s’installe 

Autre information peu réjouissante, le variant Delta, qui avait l’air de se tenir à l’écart, fait une apparition remarquée sur le territoire. Ce variant, repéré à l’origine en Inde, où il a fait des ravages, serait, selon différentes études, environ 2 fois plus contagieux que la souche originelle du virus. Il aurait en outre une charge virale 1 260 fois plus élevée que lui, autrement dit les personnes atteintes sont d’emblée bien plus infectées.

Nouvelles restrictions 

Alors que l’île est déjà sous régime spécial, le préfet, Stanislas Cazelle, a donc annoncé de nouvelles restrictions. La restauration en salle, sous toutes ses formes, est temporairement interdite. Elle n’est autorisée que dans les espaces ouverts, comme les terrasses, ainsi que pour la vente à emporter.

Par ailleurs, comme dans tout le pays, le pass sanitaire est exigé pour toutes les activités ou évènements culturels ou sportifs réunissant plus de 50 personnes.

Réactions négatives

Dans le département français le plus exposé au covid, le taux de vaccination est aussi le plus bas. Serait-ce un hasard ? Les réticences y sont très fortes. Les manifestations génératrices de violences ont apparemment cessé. Des syndicats ont pris le relais. Ils poussent les personnels soignants opposé à la vaccination, qui pour eux est obligatoire, à se mettre en grève.

Pas sûr que ça améliore la situation. Le préfet appelle de son côté à « trouver un équilibre entre liberté et responsabilité ». Pas sûr qu’il soit très écouté.

Crédit photos: SeventyFour- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet