Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE RETOUR À L’EMPLOI PASSE PAR ACTIF 10

Une plateforme qui vient d’être lancée dans l’Aube pour rapprocher les demandeurs d’emploi et les entreprises du département, dans une démarche originale. « Nous avons dans le département des entreprises qui embauchent et ont des difficultés à trouver des candidats mais aussi des personnes cherchant à s’insérer sur le marché de l’emploi », précise Philippe Pichery. Pour […]

Une plateforme qui vient d’être lancée dans l’Aube pour rapprocher les demandeurs d’emploi et les entreprises du département, dans une démarche originale.

« Nous avons dans le département des entreprises qui embauchent et ont des difficultés à trouver des candidats mais aussi des personnes cherchant à s’insérer sur le marché de l’emploi », précise Philippe Pichery. Pour le président du conseil départemental de l’Aube c’est un dispositif « gagnant-gagnant » qui bénéficiera aux demandeurs d’emploi, aux entreprises mais aussi au département qui assure le suivi des 9 850 foyers aubois allocataires du RSA. Dans l’ensemble des foyers concernés, 11 820 bénéficiaires du RSA sont par ailleurs inscrits à Pôle emploi. Ce nouvel outil qu’est Actif 10 s’inscrit dans le plan de pauvreté signé entre le département et l’État.

L’algorithme de cette plateforme fait correspondre les profils les plus adaptés

La plateforme numérique et l’équipe dédiée au suivi et à l’accompagnement personnalisé des candidats et des recruteurs sont financés à parité par les deux partenaires. C’est également une démarche novatrice car la plateforme – qui sera prochainement dotée d’une application mobile – permet le rapprochement personnalisé entre les entreprises qui recrutent et les bénéficiaires du RSA à la recherche d’un emploi.

Concrètement, le candidat remplit un CV et l’entreprise une fiche de poste : un algorithme fait correspondre les profils les plus adaptés, avec des résultats géolocalisés par exemple. Par souci d’efficacité, le déploiement se fait progressivement en commençant par les secteurs d’activité qui peinent à recruter actuellement et par ceux qui peuvent concerner les compétences des candidats. C’est par exemple le cas du bâtiment et des travaux publics, des services à la personne, des services aux collectivités (cuisine, restauration, nettoyage, routes, etc.) ainsi que des emplois saisonniers (palissage, vendanges, travaux agricoles,etc.).

Dans un deuxième temps, la plateforme devrait s’ouvrir à de nouveaux champs d’activité tels que le commerce, la vente, le transport-logistique ou encore l’industrie. L’équipe dédiée de professionnels accompagnera à la fois les entreprises et les candidats pour que la plateforme puisse apporter une réponse aux entreprises qui recrutent comme aux personnes en recherche d’emploi.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX SOUPCONNÉE DE « FRAUDE FISCALE » PAR LA HATVP

POLITIQUE

Après avoir annoncé lundi sa démission du Gouvernement, la désormais ex-ministre des Collectivités territoriales va peut-être devoir s’expliquer, à présent, devant la justice. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a, en effet, saisi le procureur de la République pour des faits supposés « d’évaluation mensongère » et de « fraude fiscale ».