Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LES FORÊTS DE L’OISE, ZONES À RISQUES À CAUSE DES TIQUES

L’Oise est l’un des départements les plus concernés par la recrudescence des tiques. C’est ce qui ressort d’une étude de fond menée par une équipe de l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). Le risque inhérent c’est de contracter la maladie de Lyme. Les conseils pour s’en prémunir ne manquent pas.

La tique Ixodes ricinus est souvent porteuse de la bactérie Borrelia burgdorferi responsable de la maladie de Lyme. Celle-ci, qui commence à être bien étudiée, se traduit par des douleurs articulaires, des atteintes neurologiques, cardiaques, etc. Le programme participatif Citique, impulsé par l’INRAE,  a recensé plus de 60 000 cas.

Les tiques se plaisent dans les endroits boisés et humides. Elles peuvent s’y gorger du sang des animaux qu’elles mordent. La majorité des morsures répertoriées sur les humains leur ont été infligées lors de promenades en forêt. L’INRAE a poussé plus loin ses observations en établissant une carte des zones à risques. 

Les chercheuses qui l’ont établie se sont appuyées sur les critères qui favorisent la présence des tiques. Cette carte de France nommée « les zones à tiques » révèle notamment que l’est de l’Oise, ainsi que le sud de l’Aisne, comptent parmi les secteurs les plus colonisés par les tiques. Cette zone, bien marquée en rouge, va  grosso modo de Clermont et Creil jusqu’à Noyon.

Les précautions à prendre 

Un infectiologue, interviewé par France 3, a un peu tempéré les inquiétudes nées de ces révélations. Il explique que les tiques en Picardie ne sont pas autant infectées par la bactérie Borrelia qu’en Alsace notamment. Il insiste néanmoins sur les précautions à prendre lorsque l’on va en forêt. Il conseille des habits qui couvrent les jambes et les bras, de glisser le bas du pantalon dans les chaussettes, mais aussi les répulsifs. Il en existe pour les vêtements et pour la peau, à ne pas confondre, car le premier s’avère toxique sur la peau… 

En rentrant de balade, il faut inspecter minutieusement jusque dans les plis de la peau. Si l’on déniche une tique, il faut l’ôter avec un tire-tique. Il importe de surveiller l’endroit de la morsure et si, au bout d’une semaine, une rougeur apparaît et s’étend, c’est l’érythème chronique migrant, signe annonciateur de la maladie de Lyme.

Il faut consulter un médecin, qui prescrit alors un antibiotique, souverain contre celle-ci. Moyennant quoi les promenades en forêt resteront une partie de plaisir. 

Crédit photos: Risto0 – Gettyimages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

PROVINS S’APRRÊTE À CÉLÉBRER LA 50E ÉDITION DE SA FÊTE DES MOISSONS

SEINE-ET-MARNE

La plus ancienne et la plus grande manifestation de ce type en France revient, après deux ans d’absence, le dimanche 28 août, dans la commune libre de la ville haute de Provins. Durant une journée, les visiteurs découvriront l’ambiance des campagnes d’autrefois à grand renfort de défilés, d’animations et de démonstrations au rythme du jazz et des musiques du monde.