Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LES PERSONNELS HOSPITALIERS APPELÉS À LA GRÈVE EN PLEIN REBOND DE L’ÉPIDÉMIE

Lundi 20 septembre, les syndicats des hôpitaux ont décrété une journée sans soignants. L’obligation vaccinale et le pass sanitaire, contre lesquels ils protestent, ne sont pas appliqués. Mais le covid avance à grands pas.

Les derniers chiffres communiqués par la préfecture sont les plus mauvais enregistrés au cours de cette 4ème vague. Le taux d’incidence sur le territoire atteint 487 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Celui de positivité (proportion de tests positifs) grimpe à 15 %.

Il y a désormais 131 patients hospitalisés, dont 32 en réanimation. Enfin, le dernier week-end s’est révélé particulièrement meurtrier, avec 10 décès supplémentaires dans les centres hospitaliers. Le plus lourd bilan depuis le début de l’épidémie.

Les syndicats ont jugé le moment idéal pour déclencher leur opération « journée sans soignants ». Ceux-ci sont appelés à manifester devant leurs établissements… que le covid remplit.

Selon le dernier bilan hebdomadaire de Sante publique France pour la Guyane, les novelles hospitalisations augmentent partout, particulièrement à Cayenne et au CHOG (Centre hospitalier de l’ouest guyanais). 

Le cas de l’Ouest guyanais

C’est dans cet établissement, le CHOG, que l’on trouve la plus grande proportion des nouvelles admissions en réanimation : la moitié de celles répertoriées pour tout le territoire. Le centre hospitalier, situé à Saint-Laurent du Maroni, se montre toujours en pointe dans les récents mouvements revendicatifs contre l’obligation vaccinale et le pass sanitaire. Et l’on apprend dans le bilan régional de Santé publique France, que c’est la zone où il y a le moins de vaccinés.

Dans la Guyane entière, il y a aujourd’hui 30 % de personnes vaccinées, ce qui n’est pas beaucoup. Mais dans l’ouest, la région de Saint-Laurent, c’est 3 fois moins : parmi les 12 ans et plus, ils sont moins de 10 % à disposer d’un vaccin complet. 

Cercle vicieux

Il n’est pas difficile de faire le lien, au vu d’une donnée analysée dans le dernier bulletin de Santé publique France.

« En Guyane, parmi les cas hospitalisés depuis le lancement de la campagne (de vaccination), seulement 5 personnes étaient vaccinées. Cela correspond à moins de 1 % de tous les cas hospitalisés (dans cette période). » Autrement dit, 99 % des patients covid hospitalisés n’étaient pas vaccinés.

Et voilà le cercle vicieux en place… bien que ni le pass sanitaire ni l’obligation vaccinale ne soient d’actualité en Guyane, tous les deux renvoyés à bien plus tard par le gouvernement.             

Crédit photos: wavebreakmedia- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet