Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LES PRODUITS D’EXCEPTION DE LA FERME DES TRENTE ARPENTS À FAVIÈRES

La ferme des Trente arpents est depuis plus de trente ans un des lieux les plus réputés pour la fabrication du brie de Meaux fermier. Sous la férule du baron Edmond de Rothschild, elle l’a portée à un niveau d’excellence et déclinée sous différentes formes. Le Cellier attaché à la ferme organise des dégustations des produits du cru.

Au début du XIXème siècle, le baron James de Rothschild a acquis et entièrement reconstruit le château de Ferrières dans une commune voisine de Favières. Au fil des générations et jusqu’à la dernière guerre, sa famille a pris possession de nombre de terres agricoles alentour. C’est ainsi qu’Edmond de Rothschild, célèbre banquier d’affaires franco-suisse, s’est retrouvé à la tête de la ferme des Trente Arpents.

En 1990, il décide d’en faire l’un des tout premiers, voire le meilleur des producteurs de brie de Meaux. L’AOC (appellation d’origine contrôlée) désormais AOP (pour protégée) Brie de Meaux au lait cru est en vigueur depuis 1980. Mais celui de la ferme des Trente arpents est le seul qui peut se prévaloir également d’être un fromage fermier. 

Tout provient du domaine. Les 600 hectares de prairie nourrissent les 250 vaches du troupeau. Et toute l’élaboration du brie des Trente Arpents suit un processus manuel, délicat et contrôlé, qui le pousse à l’excellence.

L’excellence à chaque étape 

A la mort du baron Edmond en 1997, son fils, Benjamin, continue son œuvre, notamment à Favières. A sa disparition, l’an dernier, elle se poursuit encore ainsi que la quête d’excellence à chaque étape. Comme il l’avait voulu, un « méthaniseur » est entré en service au domaine en septembre dernier. Il fonctionne avec les déchets des cultures et de l’élevage et fournit en gaz l’ensemble des installations.

Il produit également du digestat, qui s’avère un bon engrais, pour peu qu’il ait été bien préparé. Avec la hausse des prix actuelle, aussi bien dans le secteur de l’énergie que dans celui des engrais, c’est un sérieux atout pour les Trente arpents, qui se trouve immédiatement valorisé.  

Les autres délices du Cellier 

Outre le brie de Meaux fermier, le domaine décline son produit phare en différentes versions, toutes savoureuses : brie à la moutarde, au miel ou à la noix et le très fameux brie à la truffe noire. Il produit aussi une « tommette de Merle Rouge », fromage à pâte pressée et croûté lavée (et non fleurie comme le brie). Elle a la particularité d’être frottée au vin rouge du château Clarke, l’un de domaines viticoles de la famille, situé à Listrac-Médoc, d’où sa couleur.

Tous ces produits sont en vente au Cellier des Trente Arpents. Tous les vendredis de l’été depuis début juillet, des dégustations y sont organisées de 15h à 21h. Et chacun peut composer sa planche à son goût.  

Crédit photos: Jandruk – AdobeStock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet