Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LES QUARTIERS PRIORITAIRES DE L’AISNE VONT BÉNÉFICIER DE TROIS MILLIONS D’EUROS

Les mesures de confinement liées à la crise sanitaire ont mis en exergue, l’an dernier, les points de rupture dans la chaîne éducative de certains quartiers défavorisés. Afin d’en atténuer les causes comme l’illectronisme ou la fracture numérique, le plan de relance a multiplié les initiatives en musclant la politique de la ville du Gouvernement. […]

Les mesures de confinement liées à la crise sanitaire ont mis en exergue, l’an dernier, les points de rupture dans la chaîne éducative de certains quartiers défavorisés. Afin d’en atténuer les causes comme l’illectronisme ou la fracture numérique, le plan de relance a multiplié les initiatives en musclant la politique de la ville du Gouvernement.

« Cet investissement a été renforcé dans le cadre de la réponse à la crise sanitaire par la mise en place d’un fonds exceptionnel pour la continuité éducative et le soutien aux associations de proximité, et par le déploiement de dispositifs inédits (quartiers d’été et d’automne, quartiers solidaires) », vient d’annoncer la préfecture. « Dans le département de l’Aisne, l’enveloppe totale consacrée en 2020 à la politique de la ville s’élève à près de trois millions d’euros dont deux millions pour les dispositifs pérennes et un million pour les dispositifs mis en œuvre en réponse à la crise. »

Concrètement, 134 structures, principalement associatives, vont bénéficier de cette manne financière nouvelle.

Le département picard compte 17 quartiers classés prioritaires ; à Saint-Quentin (Europe, Faubourg d’Isle, Neuville et Vermandois), à Soissons (Saint-Crépin-Ouest, Presles et Chevreux), à Laon (Montreuil et Champagne Moulin-Roux), à Hirson (Champ Roland-Bords de l’Oise et Gare-Verrière), à Château-Thierry (Blanchard et Vaucrises) ainsi que les quartiers de L’Artilleur à La Fère,  Roosevelt-Rebequet à Tergnier, de La Résidence à Chauny et de la route de Vivières à Villers-Cotterêts.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.