Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LES RESTAURATEURS ARDENNAIS ASPHYXIÉS PAR LE COUVRE-FEU À 18 HEURES

” Nous sommes ouverts tous les jours du lundi au dimanche pour tenter de résister mais l’instauration du couvre-feu à 18 heures a tué notre commerce. Habituellement les gens viennent commander à emporter juste après leur travail. Le couvre-feu de 20 heures permettait d’avoir encore quelques clients avec celui de 18 heures c’est impossible, les […]

Nous sommes ouverts tous les jours du lundi au dimanche pour tenter de résister mais l’instauration du couvre-feu à 18 heures a tué notre commerce. Habituellement les gens viennent commander à emporter juste après leur travail. Le couvre-feu de 20 heures permettait d’avoir encore quelques clients avec celui de 18 heures c’est impossible, les gens rentrent directement chez eux après le travail. Si le couvre-feu à 18 heures se prolonge trop longtemps on fermera définitivement “ nous confie Philippe Zhang le gérant de l’Etoile de Chine à Charleville-Mézières.

Même constat du côté du restaurant la Côte à l’Os : “ Nous sommes ouverts tous les jours mais ça ne suffit pas. Pour tenter de s’en sortir, le patron assure lui-même les livraisons à domicile, il faut passer commande avant 17h mais avec le couvre-feu c’est très compliqué” déplore un salarié du restaurant.

Les restaurateurs tentent de trouver des solutions pour continuer d’attirer les clients, au restaurant la Côte à l’Os, on mise sur la communication à travers les réseaux sociaux. D’autres restaurateurs vont plus loin : “On a développé une application Click and Collect, les clients peuvent commander et payer en ligne. On a aussi mis en place un jeu : les clients glissent leur ticket de caisse dans une urne et chaque dimanche on tire au sort deux gagnants à qui on remet un nounours géant. Le couvre-feu à 18 heures a divisé par deux notre chiffre d’affaires “ conclut le gérant d’O’Tacos de Charleville-Mézières, Krim Abdelkader.

La situation sanitaire n’ayant pas évolué favorablement, la réouverture des restaurants annoncée le 20 janvier 2021 a été repoussée à une date non définie par le gouvernement.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet