Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

L’YONNE RENFORCE SON DISPOSITIF D’ACCUEIL DES SANS-ABRIS

L’offre d’hébergement d’urgence a été augmentée dans plusieurs villes du département. La préfecture de l’Yonne a, par ailleurs, demandé à la Croix-Rouge française d’être particulièrement vigilante lors des maraudes. Depuis quelques jours, la baisse des températures fragilise plus encore les personnes sans domicile fixe. Comme chaque année, le dispositif hivernal d’hébergement d’urgence a été activé […]

L’offre d’hébergement d’urgence a été augmentée dans plusieurs villes du département. La préfecture de l’Yonne a, par ailleurs, demandé à la Croix-Rouge française d’être particulièrement vigilante lors des maraudes.

Depuis quelques jours, la baisse des températures fragilise plus encore les personnes sans domicile fixe. Comme chaque année, le dispositif hivernal d’hébergement d’urgence a été activé jusqu’au 31 mars pour répondre aux besoins des personnes isolées et des familles en grande précarité. La préfecture de l’Yonne a détaillé l’ensemble des mesures mises en place sur le territoire pour leur venir en aide et rappelle que le numéro d’urgence sociale (le 115) est accessible « du lundi au vendredi de 14 heures à 7 heures du matin et ouvert en continu les week-ends et jours fériés ».

« Dans l’Yonne, 80 places d’urgence sont mobilisables sur plusieurs villes du département (Auxerre, Sens, Avallon, Tonnerre…) et six places supplémentaires sont ouvertes en cas de grand froid, 29 places sont également mobilisables pour l’accueil des femmes victimes de violence. Afin de ne laisser personne à la rue, le recours aux nuitées hôtelières est également possible lorsque aucune place d’urgence n’est disponible », expliquent les services préfectoraux.

« Toute l’année, et, de façon renforcée en période hivernale, la Croix-Rouge française organise à la demande de la préfecture des maraudes à Auxerre le lundi, mercredi et vendredi soir afin de maintenir le contact avec des personnes en situation très précaire, de repérer les situations critiques et d’apporter une aide matérielle et psychologique aux personnes rencontrées. Une orientation vers une place d’urgence est systématiquement proposée. À Sens, il s’agit d’une permanence téléphonique du Samu social qui répond à la demande de colis alimentaires. Une maraude en journée est assurée à Sens, Joigny et Migennes le mardi et à Auxerre par les équipes du CCAS (Centre communal d’action sociale). »

Parallèlement, les associations caritatives de l’aide alimentaire ont été alertées d’une possible recrudescence des demandes. Dans l’Yonne, sept structures reçoivent le soutien de l’État et organisent la distribution de denrées de première urgence : la Banque alimentaire de l’Yonne, la Croix-Rouge, les Restos du cœur, le Secours populaire français, Toucy entraide, le Secours catholique, Champ nouveau et Vivre Solidaire.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

SAPEURS-POMPIERS : UN LOGICIEL POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DES INTERVENTIONS TERRAINS DANS LE 42

CONTRIBUTIONS

Depuis 2016, le SDIS 42 gère l’ensemble de son patrimoine, ses achats et ses stocks avec une solution de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) . Ce sont plus de 70 casernes et 650 véhicules dont les demandes de maintenance sont traitées avec la solution IWS du groupe ISILOG. Ensemble, le SDIS 42 et l’éditeur de solution de GMAO ont contribué à construire un logiciel complètement adapté aux particularités du métier de sapeur-pompiers. Si à l’époque, le SDIS 42 était parmi les premiers à avoir choisi cet éditeur, plus d’une vingtaine de SDIS font désormais confiance à ISILOG.

Retour sur plus de 8 ans de partenariat avec Frédéric Teyssier, Responsable applicatif métier au sein de la DSI du SDIS42.

NATIONAL

LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SERVICE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES

CONTRIBUTIONS

Santé connectée, e-santé, autant de termes que l’on entend tous les jours. Force est de constater que la révolution numérique a définitivement fait son entrée dans les cabinets médicaux. Si la digitalisation ne remplacera jamais les médecins, elle les accompagne aujourd’hui dans leur quotidien avec tout l’apport des nouvelles technologies : intelligence artificielle, analyse des données et même analyse prédictive.