Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MAGASIN LIBRE : DÉCOUVREZ L’ATELIER LANGUE DES SIGNES TOUT L’ÉTÉ

C’est dans cette océan de Good Vibes qu’est Magasin Libre, sous un soleil qui tapait de plus en plus fort que, le week-end dernier, Mustapha Bouhia nous a accordé un petit moment en sa compagnie quelques minutes avant le début de son atelier Langue des Signes, cette langue visuo-gestuelle utilisée par une partie de la population sourde Française et Suisse. Ce rémois de 42 ans œuvre dans une association, depuis 15 ans, qui accueille des enfants déficients auditifs. Pour la première fois, il a décidé de se porter bénévole pour Magasin Libre en proposant des ateliers d’apprentissage. Cet éducateur nous raconte ses expériences, ses anecdotes et ses aspirations !

Déterminé à reprendre ses études, il a effectué toutes les étapes éducatives pour arriver au sein de cette association et en a fait son métier : « mon métier, c’est de faire vivre en commun le monde des entendants et la culture sourde. Faire le pont. Je peux aider un sourd à traduire un texte pour qu’il puisse comprendre et aider un entendant à signer pour qu’il puisse s’intégrer et comprendre le sourd, comme une médiation. », relate Mustapha.

Habitué à faire le tour des écoles et des entreprises pour communiquer sur la Langue des Signes, il insiste durant ses interventions sur l’importance de « ne pas paniquer si des élèves ou des salariés rencontrent une personne sourde. »

Le mariage parfait avec Magasin Libre

Salarié à l’institut Michel Fandre en tant qu’ICACS (Intervenant Conseil en Accessibilité et Compensation Sensorielle) en spécialité « public déficient auditif », Mus’ (comme il se fait régulièrement appeler) prend de son temps libre pour les ateliers LSF (Langue des Signes Française) à Magasin Libre. Et, force est de constater qu’ il y a trouvé son bonheur personnel. « Magasin Libre, je le définis vraiment comme un lieu où tous les champs sont possibles. A l’origine, c’est une friche industrielle et lorsqu’on voit ce que c’est devenu, c’est le lieu adéquat pour tout faire et découvrir le monde ».

Mustapha veut véhiculer des valeurs importantes tel que la découverte, l’échange, la culture du partage. Et c’est en ce sens que Magasin Libre lui a offert une terre accueillante qui se marie très bien avec ses valeurs : « C’est complétement compatible. On est en adéquation totale. Ici, les gens que l’on croise au quotidien mettent tous leurs capes de sérénité. Ce sont les notions de la LSF et mes propres valeurs : Essayer de vivre dans un monde en commun. On y rajoute mes compétences en LSF, nous y sommes encore plus. Donc les trois éléments y sont : Mon côté humain. Magasin Libre, et la LSF. » 

« Elle m’a mis en situation de handicap parce que je ne pouvais pas l’aider »

Être accepté par la culture sourde, c’est une fierté pour Mustapha. En s’intéressant à leur culture et malgré le monde qui les sépare, il a été adopté. Ce qui l’a beaucoup touché. Mais non sans difficulté. « Ma première interaction avec une personne sourde était complexe parce qu’elle m’a mis en situation de handicap car je ne pouvais pas l’aider. Elle m’a approchée et m’a demandé des choses mais je ne comprenais pas les gestes, c’était frustrant. Ça m’a vraiment aidé à faire de mon métier, une passion. Et dans ces moments-là, on apprend beaucoup sur soi ».

Il renchérit sur une particularité de la LSF : « Il faut donner un sens aux mots et quand on parle de la LSF, ce n’est pas que la traduction d’un mot c’est aussi sa définition. C’est très précis ! » 

Lorsque nous mentionnons finalement un éventuel enseignement de la LSF à l’école inclut dans l’Education Nationale, Mus’ est catégorique : « Oui, cela doit être une langue totalement démocratisée parce que le public sourd a tendance à s’isoler quand il ne trouve pas d’interlocuteurs en face de lui. C’est une langue à part entière et elle a largement sa place à l’école. » 

Pour venir vous initier à la Langue des Signes avec Mus’, peu importe votre âge, ces ateliers sont ouverts toute cette fin de semaine le Mercredi de 18h à 20h, le Vendredi de 18h à 20h, le Samedi de 16h à 19h et le Dimanche de 16h à 19h et se poursuivront tout à long de l’été.

Pour plus d’informations sur les ateliers et réservations – prix libre-, c’est par ici : 
Site officiel : https://magasinlibre.co/#agenda
Page Facebook : https://www.facebook.com/MagasinLibre 

Crédit photos: Vince VDH.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet