Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MAGASIN LIBRE : KARINE, UNE MAGASINIÈRE CONQUISE

En tant que média partenaire de l'institution rémoise "Magasin Libre", nous continuons cette semaine notre série de portraits de magasiniers. Il était déjà 21h bien tassée, un vendredi plus que festif, près des stands de burgers, quand nous avons rencontré deux sœurs prénommées Lydia et Karine. Cette dernière, juriste de 29 ans, nous a gentiment accordé de son temps et nous a permis de recueillir un nouveau portrait pour la saison. Avec sa sœur à ses côtés, elle partage son ressenti, ses envies ! Au programme : Sport, rap et volontés en tout genre !

Être libre, c’est quoi pour toi ? 

Pour ma part, c’est ne pas se soucier des autres et faire ce qu’il nous plaît quand ça nous plaît. Je rajouterais aussi qu’il s’agit de ne pas être trop dépendant, notamment la dépendance économique par exemple et toutes les formes de dépendance qu’elle soit affective, financière, ou autre. Être libre, c’est avant tout pour vivre pour soi !

L’ambiance ML, c’est quoi pour toi ?

Un mélange de toutes les classes sociales, de tous les âges. Un endroit de détente, sans compter sur une grande dose de convivialité qui fait toujours drôlement plaisir. Mais surtout la mixité et le mélange des styles, j’insiste dessus parce que c’est très important pour moi.

Comment as-tu connu ML ?

Je l’ai connu par un ami rémois qui m’en a parlé, du coup, on est venus et on est vraiment pas déçues, c’est super chouette comme endroit !

Quel est l’enchaînement parfait chez Magasin Libre selon toi ?

La première des choses est d’aller chercher à boire (rires…) parce que Magasin Libre sans une bonne bière ou sans un bon verre de vin, ce n’est clairement pas le même mood. Ensuite, je vais boire ce verre et un peu plus tard dans la soirée, aller grignoter quelque chose tout en profitant du son. Et tout me plaît ici, tout a l’air succulent. D’ailleurs, j’hésite toujours entre le barbecue et les crêpes.

Quel artiste aimerais-tu voir prochainement à ML ?

Je n’ai pas nécessairement de noms locaux en tête mais au niveau des variétés proposées, j’aimerais bien un peu plus de rappeurs. Peut-être des grosses têtes d’affiche du rap français comme PNL ou encore Disiz la Peste, ce serait dingue !

Reims est en pleine mutation, qu’est-ce que vous aimeriez pour que le quartier soit encore plus dynamique ?

Je sais qu’il y en a déjà de temps en temps mais j’aimerais un peu plus d’évènements sportifs. Cet été, nous avons eu l’Open de Basket et le Tour de France des Femmes mais je pense qu’on pourrait développer encore un peu plus la culture sportive de la ville.

Mes origines sont ardennaises et là-bas, le sport est véritablement omniprésent. Tous les week-ends, il y a un évènement et ici, on en manque un peu ou peut-être que la ville ne communique pas assez dessus ?

On vous donne les clefs de la baraque, vous en faites quoi ? 

Honnêtement, je ne changerais pas grand-chose, tout est déjà super, vraiment, mais si j’avais le choix, il y aurait des concerts tous les week-ends, quitte à prendre des artistes locaux pour qu’ils apprennent à appréhender la scène et à connaître leur public. Oui, voilà, des concerts de tous les genres et tous les week-ends. Avis aux organisateurs ! (Rires).

On aimerait que vous posiez une question au prochain magasinier, qu’est-ce que vous lui demanderiez ?

Sans langue de bois, quel est le point fort et le point faible de cet endroit pour toi ?

Si vous aussi vous avez hâte de découvrir le point fort et le point faible de ML selon le prochain interviewé, retrouvez-nous dès la semaine prochaine pour découvrir un nouveau portrait dans ce véritable havre de liberté, ouvert à toutes et à tous, qu’est Magasin Libre !

Retrouvez plus d’infos et le programme des semaines à venir directement sur le site officiel de Magasin Libre 

Crédit photos: Pernell Lebas.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet