Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MARNE : LE MAIRE DE REIMS PRÉCISE LES MODALITÉS DU COUVRE-FEU DÈS 18 HEURES

 Le ministre de la santé a annoncé cette semaine que les départements les plus touchés appliqueront un couvre-feu dès 18 heures jusqu’à 6 heures du matin.  L’Agence Régionale de Santé fait état de 197 nouveaux cas pour 100.000 habitants dans la Marne, juste en dessous du seuil d’alerte fixé à 200. Chez les plus de […]

 Le ministre de la santé a annoncé cette semaine que les départements les plus touchés appliqueront un couvre-feu dès 18 heures jusqu’à 6 heures du matin.  L’Agence Régionale de Santé fait état de 197 nouveaux cas pour 100.000 habitants dans la Marne, juste en dessous du seuil d’alerte fixé à 200. Chez les plus de 65 ans, le taux d’incidence est au-dessus des 100, à 271. Le maire de Reims a détaillé les mesures de ce couvre-feu qui sera appliqué dès le 2 janvier.

“Les commerces, établissements de services à la personne et assimilés devront fermer à 18 heures :

la vente à emporter (mais pas les livraisons) fermera aussi à 18 heures. Restaurants, pizzerias et autres pourront donc continuer à faire livrer les commandes

– le droit commun de l’ouverture dominicale prévaudra tel que prévu sous réserve bien entendu de respect du couvre-feu à 18 heures.

L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité que les ERP ou les autres structures qui accueillent de la garde d’enfant, de l’enseignement, des activités péri-scolaires ainsi que de la formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18h, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs.

Ainsi les collectivités ne sont donc pas obligées de modifier leur organisation. Tant les conducteurs de transports scolaires que les enfants, élèves ou parents sont couverts par le motif « activité professionnelle, enseignement et formation »

– la dérogation permet aussi de traiter les activités péri-scolaires, c’est à dire directement liées à l’établissement scolaire et au temps scolaire

Ne sont pas touchées par le couvre-feu et le motif de dérogation permet leur prise en compte.

Sur les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives  :

– le couvre-feu à 18h00 entraîne l’avancée à cette heure de la fin des activités de loisir en plein air, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche, etc.) ou en établissement de plein air

s’agissant des activités extrascolaires : celles prévues avant 20 heures jusqu’à la fin des vacances (le 3 janvier) seront tolérées. A partir du 4 janvier, comme les autres activités de loisirs, les activités extrascolaires (qu’elles s’exercent en plein air ou en salle) doivent cesser à 18 heures. Afin de permettre aux organisateurs qui auraient besoin d’un délai d’adaptation, vous pourrez accepter une tolérance au cours de la semaine du 4 au 10 janvier pour celles qui n’auront pas pu être avancées à 18 heures” conclut le maire de Reims.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet