Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MARTINIQUE : LE DIALOGUE SE NOUE, LES EXACTIONS CONTINUENT

Les représentants de l’intersyndicale étaient venus à la préfecture dans l’intention de refuser la discussion avec le ministre des Outre-mer. Finalement, ils ont décidé d’entamer la négociation après avoir obtenu satisfaction sur le contenu de celle-ci. Le président de la CTM (Collectivité territoriale de la Martinique), Serge Letchimy, a pris part à la discussion et a pesé pour une issue positive.

« Nou pa vini pou négosyé », scandaient la centaine de militants qui accompagnait la délégation de l’intersyndicale qui se rendait à la préfecture de Fort-de-France. Habilement, celle-ci avait refusé, en dépit d’un accord passé la semaine dernière, de prendre part aux « ateliers » qui devaient réunir par thèmes les représentants des syndicats, des élus et de l’Etat. En fait, ils attendaient la venue du ministre, Sébastien Lecornu, arrivé lundi soir après son passage par la Guadeloupe, pour le tester avant toute discussion.

En le mettant au pied du mur, ils ont obtenu de lui une concession majeure : oui, l’obligation vaccinale sera bien un des sujets de la négociation. Jusqu’ici le gouvernement affirmait que « la loi de la République devait s’appliquer » aux Antilles, comme partout ailleurs. Le ministre des Outre-mer et son collègue de la Santé avaient déjà concédé un report de l’obligation vaccinale jusqu’au 31 décembre.

Ce mardi, Sébastien Lecornu, est allé plus loin. A l’issue d’une réunion dense, mais tenue « en toute intelligence et dans le respect de chacun », selon le président de la CTM, le ministre a déclaré : « Est-ce que l’application (de la loi) peut être adaptée ? J’ai indiqué que le principe de réalité sociale et sanitaire s’imposerait à tous les partenaires. Ils demandent de regarder de près la situation de chaque établissement et vous allez voir que la loi sera difficilement applicable. »

Serge Letchimy a mis les points sur les i, en disant : « Je ne vois pas comment le 31 décembre, on pourra accepter l’obligation vaccinale telle que c’est aujourd’hui, car on n’atteindra pas un niveau (de personnels en règle) qui permette la continuité des soins. »

Pour sa part, Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM et porte-parole de l’intersyndicale, s’est dit satisfait : « Le ministre a bien compris que notre spécificité doit être prise en compte dans cette question d’obligation vaccinale. »

Des pillards s’en prennent au père Noël 

Nonobstant cette évolution positive des discussions, des barrages ont perturbé la circulation sur plusieurs grands axes. Mais si la suite confirme ce changement, les syndicats devront donner des gages de leur bonne volonté, ainsi que de leur autorité, en levant vraiment les barrages, dont ils ont déjà annoncé l’arrêt… Sur certains d’entre eux, on pouvait voir des voitures incendiées.   

Ici, les pillards semblent avoir un faible pour les bureaux de poste. Celui de Godissart a été attaqué à la pelle mécanique pour démonter la billetterie automatique. Celui de Dillon a été cambriolé dans la nuit de lundi à pardi. Les voleurs s’en sont pris aux colis, emportés, défaits et vidés.

Pour un certain nombre, il s’agit de colis de Noël, expédiés en avance aux familles en métropole ou ailleurs. La Poste a réagi en informant ses clients sur la façon de faire constater le vol et d’être indemnisé.     

Crédit photos: GlobalStock – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.