Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MARTINIQUE : L’ÎLE S’ISOLE ET SE RENFERME

Seconde phase du confinement pour tenter d’enrayer la progression fulgurante du virus. Le préfet a annoncé, ce lundi 9 août, des « restrictions plus fortes » et invité les touristes à quitter la Martinique.

L’Etat d’urgence sanitaire prend réellement forme en Martinique. Impossible d’y échapper, en raison de « la dimension dramatique » prise par l’épidémie depuis 4 semaines, a expliqué le préfet, Stanislas Cazelles. 

Dans cette seconde phase, à partir de ce mardi soir à 19h et pour trois semaines, les habitants ne devront plus s’éloigner de plus d’1km de leur domicile. Tous les commerces seront fermés, hormis ceux dits « essentiels », magasins d’alimentation et pharmacies. Les entreprises sont fermement invitées à privilégier le télétravail.

Tous les lieux de loisirs et de culture, salles de spectacles et salles de sport, devront rester portes closes.          

Les chiffres communiqués par les autorités de santé sont effrayants. Le taux d’incidence en Martinique, pour la première semaine d’août, atteint 1 169 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Il est 5 fois supérieur à la moyenne nationale. Il n’est dépassé que par celui observé en Guadeloupe, où il dépasse les 1 700 cas pour 100 000 hts.

Dans ses explications, le préfet a rappelé que « 350 personnes sont hospitalisées » dans le territoire, que « 80 sont décédées depuis le début de cette 4e vague » et que « le centre hospitalier atteint ses limites » en subissant une tension hospitalière de 227 %.    

Touristes malvenus

Dans ce contexte, les touristes ne sont plus les bienvenus. Ils sont incités à partir, à commencer par les plus fragiles. Les hôtels et les locations saisonnières doivent aussi fermer, sauf pour des motifs professionnels et les résidents en Martinique.

D’ailleurs, les plages seront désormais inaccessibles à tous, touristes et habitants. Même les bateaux doivent rester confinés dans les ports.

Reste à savoir comment ces touristes piégés par le covid vont pouvoir repartir, alors que les restrictions sur les vols sont nombreuses et que les pays de transit ou de destination ne souhaitent pas toujours les accueillir, sinon au prix de mesures d’isolement. 

Un nouveau point dans deux semaines

Les dernières mesures sont donc prises pour 3 semaines. Mais le préfet a prévu une « clause de revoyure » dans 15 jours, sans cacher que le confinement pourrait être allégé, mais aussi durci suivant la situation sanitaire.  Pour garder espoir, les Martiniquais peuvent compter sur la solidarité nationale.

Comme en Guadeloupe,  des professionnels de santé volontaire arrivent en renfort. 240 volontaires vont se répartir entre les deux îles. Ils sont accompagnés du ministre de l’Outre-Mer, Sébastien Lecornu, qui sera jeudi en Martinique, où il retrouvera son collègue de la Santé, Olivier Véran.

Crédit photos: Wilpunt_GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.