Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MELUN ORGANISE SES PREMIÈRES ASSISES CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Afin de lutter contre ce phénomène sociétal dont l’ampleur devient particulièrement préoccupante, l’École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) invite élus et professionnels, le jeudi 25 novembre, à se mobiliser contre ce fléau en coordonnant, notamment, les dispositifs existants.

Harcèlement moral ou sexuel, coups et blessures, féminicides, les violences faites aux femmes – et plus largement, les violences intra-familiales (Vif) qui se répercutent sur les enfants et l’entourage, sont multiples.

D’après plusieurs enquêtes du ministère de l’Intérieur, les périodes de confinement liées à la crise sanitaire auraient exacerbé de manière inquiétante cette violence « domestique ». 

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et dans le cadre du contrat intercommunal de mobilisation et de coordination sur les violences sexistes et sexuelles, signé en 2019, la communauté d’agglomération Melun Val-de-Seine (CAMVS) a souhaité réunir les acteurs de la chaîne pénale et administrative, les associations et les collectivités territoriales pour créer des synergies entre les différents dispositifs mis en place.

Conférences et tables rondes

« Dans le département de Seine-et-Marne, les données complémentaires issues du Groupe hospitalier Sud Île-de-France (GHSIF) et des associations liées aux violences faites aux femmes démontrent qu’il est nécessaire de réagir de manière structurée et coordonnée. À titre d’exemple, sur le territoire de la communauté d’agglomération Melun Val-de-Seine, il est constaté une hausse de près de 27% depuis le début de la période pandémique ».

Ces premières assises visent à mobiliser les élus et les professionnels impliqués dans la prévention de la délinquance et de la lutte contre ces violences afin de mettre en lumière leur savoir-faire.

Médecins, directeurs de centre d’accueil, avocats, magistrats et différents conférenciers se relaieront pour tenter d’apporter des solutions concrètes à ce fléau dont sont victimes près de 220 000 femmes en France.

Crédit photos: Motortion- Adobestock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.