Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MELUN S’ATTAQUE AUX INCIVILITÉS DU QUOTIDIEN

Décharges sauvages, encombrants laissés à l’abandon, graffitis, déjections canines, l’irresponsabilité de quelques-uns empoisonne le quotidien des citadins. Dans la ville-préfecture de Seine-et-Marne, la municipalité a décidé de se saisir du problème de l’insalubrité de l’espace public à bras-le-corps en multipliant les initiatives.

À Melun comme dans de nombreuses agglomérations de France, la dégradation de l’espace public est grandissante, malgré l’intervention quotidienne des agents de la propreté urbaine.

Ces incivilités entraînent, parfois, des tensions entre les habitants et offrent une image peu flatteuse de la ville natale de Jacques-Amyot.

D’autant que la municipalité a fait les comptes : en 2021, près de 515 tonnes de déchets et d’encombrants ont été abandonnés dans l’espace public, ce qui représente un surcoût de 200.000 euros pour la collectivité.

« La réappropriation des espaces communs pour tous à l’instar du centre-ville, de l’Île Saint-Étienne, des berges de Seine ou encore de l’entrée de ville et sa gare SNCF, doit être accompagnée d’une prise de conscience collective concernant la propreté de notre cité. Tous ces changements seront comme inopérants si la ville est en proie aux incivilités », écrit Louis Vogel, le maire de la ville dans le magazine municipal. « C’est pourquoi nous allons mettre en place une grande campagne de sensibilisation et d’information pour faire cesser les comportements inappropriés. »

Des actions concrètes

La ville propose, par exemple, de faire effacer gratuitement les tags sur les façades et les véhicules des habitants, victimes de ce type de délit. Une quinzaine d’opérations de cette nature ont été effectuées, l’année passée.

En 2016, une brigade verte composée de quatre agents de la police municipale, équipés de gyropodes électriques, a été spécialement mandatée pour lutter contre l’insalubrité (décharges sauvages, abandon d’encombrants, déjections canines…) L’an dernier, elle a verbalisé 135 contrevenants et opéré une soixantaine de rappels à la loi.

Laisser un déchet sur la voie publique peut coûter cher, comme le rappelle la mairie, puisque les personnes responsables de cette infraction s’exposent à une amende de 135 euros. Un tarif qui peut vite grimper en cas de non paiement dans le délai imparti…

Crédit photos: Jean Luc – Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.