Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

MONTAUBAN : PREMIÈRE ÉDITION DU TROPHÉE IBRAHIM DIARRA

Vendredi 21 août, le Castres Olympique et l’USM Sapiac inaugureront la première édition du trophée Ibrahim Diarra, l’ancien joueur vedette des deux équipes qui est décédé subitement d’un arrêt cardiaque en décembre 2019. Âgé d’à peine 36 ans, il avait marqué ses deux équipes par son sourire communicatif et sa générosité. Le rugbyman avait défendu […]

Vendredi 21 août, le Castres Olympique et l’USM Sapiac inaugureront la première édition du trophée Ibrahim Diarra, l’ancien joueur vedette des deux équipes qui est décédé subitement d’un arrêt cardiaque en décembre 2019. Âgé d’à peine 36 ans, il avait marqué ses deux équipes par son sourire communicatif et sa générosité. Le rugbyman avait défendu les couleurs de Montauban de 2005 à 2009 (89 matchs, 5 essais) et celles du Castres Olympique de 2009 à 2016 (149 matchs, 7 essais). Il avait remporté le titre de champion de France avec Montauban en Pro D2 en 2006 et avec Castres en Top 14 en 2013.

Cette première édition du trophée Ibrahim Diarra se veut donc un hommage à cet ancien joueur et un échange entre les joueurs et supporters de Montauban et de Castres. A cette rencontre seront présent : Luc Ducalcon, Max Evans, Thomas Sanchou, John Beattie, Laurent Labit, Romain Cabannes, Yoan Audrin, Karena Wihongi, Kiril Kulemin, Cédric Garcia, Grégory Arganese ou encore Matthias Rolland, directeur du Castres Olympique. »Cela fait déjà presque 7 mois qu’Ibou nous a quittés. Ce Trophée sera aussi l’occasion de nous retrouver, tous ensembles, anciens coéquipiers de Montauban et de Castres, lors d’un match à toucher à 18h. Nous mettrons également en place une récolte de fonds pour l’Association « Pour la mémoire d’Ibou » en marge de ces deux matchs. Avec son légendaire sourire, Ibou incarnait la joie de vivre. Il nous paraissait essentiel de perpétuer le lien qu’il avait su créer avec chacun d’entre nous et de nous retrouver chaque saison autour de sa mémoire » précise Matthias Rolland dans le communiqué publié sur le site du club castrais.

La maman et un des frères d’Ibrahim Diarra seront présents et remettront le trophée à l’équipe gagnante. Un évènement qui se veut à la fois sportif et social.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.