Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

OISE : AUX RESTOS DU COEUR, LE VACCIN EN DOUCEUR

Le centre des Restos du Cœur de Compiègne a organisé cet été une campagne de vaccination auprès de son public, en partenariat avec l’Assurance Maladie.

La campagne avait débuté en juillet. Les 20 et 23 juillet, des infirmières bénévoles avaient fait une première injection à 70 volontaires. Et le mardi 17 août, elles sont revenues pour leur prodiguer la seconde injection. C’est une des actions menées au titre d’ « Aller vers », un dispositif conjoint de la CPAM (Caisse primaire d’Assurance maladie), l’ARS (Agence régionale de santé) et la préfecture.

Les bénéficiaires des Restos du Cœur font souvent partie des plus fragiles et qui risquent pourtant de laisser passer d’autres incitations. Le pass sanitaire, notamment, n’est pas dans leurs préoccupations. « Ils n’ont pas les moyens d’aller au restaurant ou au cinéma, de prendre l’avion ou le tgv », explique le responsable départemental des Restos, Bruno Cauchy, sur France 3 région, « ils ne se sentent pas concernés par le pass. »

Il y avait cependant des obstacles à surmonter. Le moindre n’étant de trouver, pendant l’été, suffisamment de membres bénévoles pour encadrer et faciliter l’ensemble de l’opération, avec ces doubles rendez-vous. Tous les centres ne s’y prêtaient pas non plus. Celui de Compiègne a été choisi parce qu’il était mieux adapté que d’autres.

Un endroit favorable 

L’idée partagée par les différents acteurs, c’est que les Restos du Cœur était un bon endroit pour « aller vers » des personnes et des familles souvent éloignées des structures médicales. Mais aussi un lieu propice pour les convaincre, parce que familier et tenu par des gens attentifs aux autres.

Encore fallait-il ne pas trop les presser, ce qui aurait été doublement contre-productif. Tout s’est fait en douceur. Les réticents ont été respectés sans « se lancer dans un débat, parfois stérile », précise Bruno Cauchy. Pour lui, l’essentiel est de « ne pas braquer les gens et briser ce lien privilégié que nous avons. » Mission remplie. 

D’autres actions en cours ou prévues 

Ce type de campagne s’est répété dans l’Oise et surtout dans la Somme. Il est prévu qu’il se renouvelle bientôt à Beauvais. La CPAM espère aussi nouer d’autres partenariats, avec Emmaüs ou les le Secours Populaire. Elle compte aussi trouver le moyen d’approcher une autre partie de la population pas très pressée de se faire vacciner, les jeunes.     

Crédit photos : Haris Mm- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

SAPEURS-POMPIERS : UN LOGICIEL POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DES INTERVENTIONS TERRAINS DANS LE 42

CONTRIBUTIONS

Depuis 2016, le SDIS 42 gère l’ensemble de son patrimoine, ses achats et ses stocks avec une solution de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) . Ce sont plus de 70 casernes et 650 véhicules dont les demandes de maintenance sont traitées avec la solution IWS du groupe ISILOG. Ensemble, le SDIS 42 et l’éditeur de solution de GMAO ont contribué à construire un logiciel complètement adapté aux particularités du métier de sapeur-pompiers. Si à l’époque, le SDIS 42 était parmi les premiers à avoir choisi cet éditeur, plus d’une vingtaine de SDIS font désormais confiance à ISILOG.

Retour sur plus de 8 ans de partenariat avec Frédéric Teyssier, Responsable applicatif métier au sein de la DSI du SDIS42.

NATIONAL

LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SERVICE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES

CONTRIBUTIONS

Santé connectée, e-santé, autant de termes que l’on entend tous les jours. Force est de constater que la révolution numérique a définitivement fait son entrée dans les cabinets médicaux. Si la digitalisation ne remplacera jamais les médecins, elle les accompagne aujourd’hui dans leur quotidien avec tout l’apport des nouvelles technologies : intelligence artificielle, analyse des données et même analyse prédictive.