Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

OISE : ISABELLE ROME, PARCOURS D’UNE FEMME ENGAGÉE

La magistrate de 59 ans a été nommée ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances dans le gouvernement d’Élisabeth Borne. Dans le département de l’Oise, elle a notamment été la fondatrice et la présidente de l’association « Femmes de libertés ».

En annonçant, vendredi après-midi, la composition du premier gouvernement de la seconde présidence de la République d’Emmanuel Macron, le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, a fait taire toutes les spéculations qui fleurissaient sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Si certains poids lourds de la majorité ont conservé leur portefeuille ministériel, comme Bruno Le Maire, Gérald Darmanin ou Éric Dupont-Moretti, la Première Ministre, Élisabeth Borne, a réservé toutefois quelques surprises.

Dans l’Oise, les noms de Caroline Cayeux et d’Éric Woerth étaient parfois cités avec insistance, mais c’est bien celui d’Isabelle Rome qui a retenu l’attention. « La nouvelle ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Isabelle Rome, est en effet l’épouse de Yves Rome, ancien président du Conseil départemental et sénateur de l’Oise », rappelle France 3 Hauts-de-France.

La magistrate succède, ainsi à Élisabeth Moreno, qui occupait le poste sous le Gouvernement de Jean Castex.

Plus jeune juge de France

Haut fonctionnaire à l’égalité femmes-hommes au ministère de la Justice depuis 2018, la native de Bourg-en-Bresse (Ain) a, notamment, présenté avec l’actuel Garde des Sceaux le bilan des mesures mises en œuvre par le ministère de la Justice à la suite du Grenelle sur les violences conjugales.

Portrait d’Isabelle Rome @ministere-de-linterieur-cc-by-sa-4-0.

Elle a commencé sa carrière de magistrate à Lyon (Rhône) en 1987 comme juge d’application des peines et devient, cette année-là, la plus jeune juge de France.

En 2002, alors qu’elle occupe le poste de vice-présidente chargée de l’instruction à Amiens (Somme), elle crée dans l’Oise « Femmes de libertés » qui a pour objectif de « faciliter la parole des femmes, de tous horizons et milieux, autour des valeurs républicaines », association qu’elle a présidée pendant 12 ans.

Crédit photos:  Oatawa – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.