Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

OISE : L’IMAGINARIUM FESTIVAL FAIT SON RETOUR EN FORCE

Après deux ans d’absence en raison du contexte sanitaire, le festival estudiantin revient pour sa 9e édition à Margny-lès-Compiègne, les 4 et 5 juin prochains. Principalement destiné aux 18-25 ans, l’événement pop, rock, rap et électro va accueillir plus de 40 artistes, dont Skip the Use et French 79, sur trois scènes musicales devant plus de 10.000 spectateurs.

Imaginé en 2013 par quatre étudiants de l’Université de technologie de Compiègne (UTC), l’Imaginarium Festival s’est forgé une place à part dans le paysage culturel du département de l’Oise.

Dès sa première édition, l’année suivante, le festival réunissait à Margny-lès-Compiègne une vingtaine d’artistes et près de 7.000 festivaliers. Depuis, nombreux sont ceux qui, révélés dans le Compiègnois, sont devenus des valeurs sûres de la scène actuelle, comme Bigflo & Oli, Thérapie Taxi, ou encore Vald.

« De l’équipe programmation à celle de la restauration, sans oublier les teams décoration et logistique, l’Imaginarium est le fruit d’une année de collaboration entre plus de 80 étudiants organisateurs bénévoles de l’UTC et de l’Escom (École supérieure de chimie organique et minérale) dont le professionnalisme est reconnu par les acteurs de l’événementiel qui les accompagnent », précise l’équipe événementielle.

Les tremplins permettent, par ailleurs, à quatre groupes en devenir sélectionnés par le public et un jury, de présenter l’étendue de leur potentiel artistique.

Un fort accent « développement durable »

« Bien que la musique occupe une place centrale à l’Imaginarium Festival, le développement durable est l’une de ses principales préoccupations. Les objectifs de cette démarche éco-responsable sont de réduire l’impact environnemental de l’événement et de sensibiliser les festivaliers à ses enjeux et ses problématiques. »

Depuis 2019, le week-end musical isarien est labellisé Écofest, distinction qui récompense les initiatives mises en place par l’organisation pour limiter leur empreinte carbone.

Parmi les nombreuses actions prises en ce sens, les biodéchets issus de la restauration sont valorisés par méthanisation grâce à un partenariat avec l’entreprise Bionerval et les éléments de décoration font l’objet d’un réemploi grâce à une collaboration avec l’association « Les Connexions ».

Plus d’informations sur imaginariumfestival.com

Crédit photos: Skynesher – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet