Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

PARIS-VALLÉE DE LA MARNE INAUGURE LE PLUS GRAND CENTRE AQUATIQUE DE L’EST PARISIEN

L’agglomération Paris-Vallée de la Marne œuvrait depuis des années à la construction d’un immense centre nautique, l’un des plus grands de la région. Inauguré le 9 décembre, il est ouvert depuis le 12 du même mois à tous les nageurs, individuels ou en association, pour le sport ou la détente, auxquels il propose également des salles de fitness.

L’ensemble du nouveau centre nautique, couvre plus de 11 000 m². Situé à Champs-sur-Marne, il peut accueillir 1 600 nageurs dans ses 5 bassins et plusieurs centaines de visiteurs supplémentaires dans ses espaces de détente et de fitness. Il prend rang parmi les plus importants centres aquatiques de ce type en Ile-de-France.

L’ensemble se compose d’un complexe sportif couvert et d’équipements extérieurs. Le premier offre 4 bassins différents : un bassin de nage de 25m à 6 couloirs ; un bassin d’activités « eau calme » ; un second bassin d’activités « eau agitée » ; et une pataugeoire. S’y ajoutent de vastes, tranquilles et lumineuses pièces de détente, éclairées par de grandes baies. 

Les nageurs et les autres visiteurs peuvent aussi profiter d’un espace fitness très bien équipé, ainsi que d’un espace bien-être, offrant saunas, hammam, jacuzzis, douches à jet et jardin finlandais. Dans le bâtiment principal, se trouve également le pôle accueil, vaste, disponible et convivial    

A l’extérieur, les nageurs peuvent profiter d’un bassin nordique de 50m à 8 couloirs, accessible de l’intérieur via un sas couvert, avec des plages de circulation et de détente adjacentes. Il y  a aussi des plages minérales dotées de jets d’eau, d’autres annexes pour les baigneurs et un « village finlandais », sans oublier un solarium végétal et une buvette d’été.  

Un investissement conséquent et durable  

L’agglomération Paris-Vallée de la Marne comptait déjà cinq équipements aquatiques, comportant des bassins de natation ou ludiques. Mais elle ne disposait de rien d’aussi vaste, complet et accueillant, susceptible de s’adapter à son développement soutenu et d’y prendre sa part. Elle a assumé l’essentiel des 30 millions d’euros d’investissement, à peu de choses près, avec un peu d’aide du Conseil départemental de Seine-et-Marne pour 1,7 million, de l’ANS (Agence nationale du sport) pour 1 million, de la région Ile-de-France pour 800 000 € et de l’Etat pour 600 000 €. 

Les travaux, menés tambour battant, ont pris deux ans. L’environnement boisé a été préservé. La gestion rigoureuse de l’eau va permettre de modérer la consommation. Enfin, le recours à la géothermie et l’usage d’une couverture thermique pour le bassin extérieur vont limiter la dépense d’énergie, ce n’est pas du luxe aujourd’hui, tout en évitant de recourir aux dérivés du pétrole. 

Informations pratiques   

Ce magnifique centre va d’emblée profiter aux élèves des établissements scolaires de l’agglo. Il a aussi vocation à faire « rayonner » Paris-Vallée de la Marne dans le département et au-delà. Il est situé à moins de 10 mn de la station du RER A Noisy-Champs. Il va aussi devenir le lieu d’entraînement d’un club de natation, avec l’objectif de développer la pratique sportive et de faire accéder les meilleurs nageurs aux plus hauts niveaux de compétition. 

Le centre aquatique intercommunal de Paris-Vallée de la Marne est situé au 1 rue Galilée à Champs-sur-Marne (77420). Tél. 01 88 53 00 88. Informations sur www.vert-marine.com/centreauqatiqueintercommunalpvm/.

Crédit photos : Halfpoint – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SERVICE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES

CONTRIBUTIONS

Santé connectée, e-santé, autant de termes que l’on entend tous les jours. Force est de constater que la révolution numérique a définitivement fait son entrée dans les cabinets médicaux. Si la digitalisation ne remplacera jamais les médecins, elle les accompagne aujourd’hui dans leur quotidien avec tout l’apport des nouvelles technologies : intelligence artificielle, analyse des données et même analyse prédictive.