Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

PARROT WORLD, L’AMÉRIQUE DU SUD À 30 MINUTES DE PARIS

Après 17 mois de travaux, le parc animalier Parrot World ouvre enfin ses portes samedi prochain à Crécy-la-Chapelle. Imaginé par l’industriel Éric Vignot, l’endroit promet un voyage immersif dans la biodiversité de l’Amazonie et de la Patagonie, à la rencontre des perroquets, des jaguars et autres animaux fabuleux.  En Seine-et-Marne, dans l’Est francilien, il va être […]

Après 17 mois de travaux, le parc animalier Parrot World ouvre enfin ses portes samedi prochain à Crécy-la-Chapelle. Imaginé par l’industriel Éric Vignot, l’endroit promet un voyage immersif dans la biodiversité de l’Amazonie et de la Patagonie, à la rencontre des perroquets, des jaguars et autres animaux fabuleux. 

©Getty Images

En Seine-et-Marne, dans l’Est francilien, il va être désormais possible de s’offrir un trekking dans la forêt amazonienne ou sur les sentiers patagoniens, grâce au parc animalier Parrot World. Au cœur d’une volière de 10.000 mètres carrés et de 15 mètres de haut, l’une des plus grandes d’Europe, le visiteur va se retrouver en immersion totale dans la nature sud-américaine.

Ce projet, un peu fou, est né de la passion d’un homme, Éric Vignot. Il y a 20 ans, ce chef d’entreprise de Marne-la-Vallée est tombé amoureux des perroquets. Fasciné par ces oiseaux multicolores à l’intelligence sans pareil, il prend alors conscience que des milliers d’espèces sont menacées de disparition. « Après 35 ans dans l’industrie parapharmaceutique, j’ai donc décidé de me consacrer pleinement à leur sauvegarde en créant la Parrot Wildlife Foundation (PWLF) en 2016, » relate le créateur. Il décide alors de prolonger son action philanthropique en établissant son « ambassade dédiée à la biodiversité » en plein Pays briard.

Un projet vertueux

À l’ouverture, seul un quart des 30 hectares du parc sera accessible. Dans les prochaines, années Parrot World souhaite, en effet, faire découvrir les espèces animales des autres continents en créant des zones spécifiques. Avec toujours comme fil conducteur, les psittacidés. 

« Si les actions de la PWLF sur le terrain avec les acteurs locaux de la conservation sont indispensables, je suis aussi convaincu du besoin de nourrir l’espoir pour notre avenir. J’ai souhaité créer un lieu d’expériences, de plaisirs et d’immersion où chacun pourrait, en famille, entre amis ou en sortie pédagogique, venir explorer et découvrir les extraordinaires richesses de la biodiversité d’Amérique du sud, d’Afrique, d’Océanie ou encore d’Asie. Et quels meilleurs guides que les perroquets pour explorer nos écosystèmes ? 

©Getty Images

L’une des particularités de Parrot World est de pouvoir passer la nuit dans le parc. Dans une lodge à trois mètres de haut, les aventuriers d’un jour bénéficieront d’une vue panoramique pour vivre des moments inoubliables : observer les jaguars sur leur territoire à la tombée de la nuit, admirer les loutres géantes comme si elles évoluaient dans les rivières de Guyane ou se réveiller au milieu des ibis rouges et des aigrettes blanches. Dépaysement garanti !

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet