Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

PASS SANITAIRE POUR LES VOYAGEURS ENTRE LA GUADELOUPE ET LA MARTINIQUE

Changement des règles pour voyager entre les deux îles : à partir de ce jeudi 14 octobre, il n’y a plus besoin d’invoquer l’un des « motifs impérieux » ; en revanche, il faudra présenter le pass sanitaire.

L’amélioration de la situation sanitaire dans les Antilles entraîne logiquement une modification des règles sanitaires à respecter pour les voyageurs. En particulier pour ceux qui se rendent de l’une à l’autre. A ses débuts, la 4ème vague de l’épidémie due au variant Delta avait frappé en premier la Martinique et n’avait submergé la Guadeloupe que 15 jours plus tard.

Aujourd’hui, elles sont toutes deux dans des situations assez similaires, même si en Martinique le taux d’incidence a cessé de reculer. Ce qui permet d’établir des règles communes, alors que les voyages inter-îles vont certainement reprendre un rythme plus soutenu.

Il n’est donc plus nécessaire d’invoquer les  « motifs impérieux », cette mesure étant lié au confinement inévitable au plus fort de la vague. Désormais, le pas sanitaire servira de sésame au moment d’embarquer. Cette obligation devrait inciter davantage d’Antillais, en tout cas ceux qui doivent ou désirent voyager, à « prendre le vaccin ».    

Les vaccinés 

En effet, le pass sanitaire est un des avantages induits par la vaccination, en raison même de la protection qu’elle offre. C’est le moment de rappeler que les personnes l’ayant reçue sont moins souvent contaminées en cas d’exposition au virus et, si elles le sont, aussi moins contagieuses, du fait d’une charge virale bien plus faible. 

On est réputé vacciné lorsque l’on a reçu, selon le cas, une injection (Johnson & Johnson, Astra Zeneca) ou deux (Pfizer, Moderna) depuis au moins 7 jours. Dans ce cas, on dispose d’un QR code que l’on présente sous forme imprimée ou bien que l’on transféré sur son smartphone via l’application TousAntiCovid. On présente ce code au moment des formalités d’embarquement.     

Les autres

Ceux qui ne sont pas (ou pas encore) complètement vaccinés ont deux moyens d’obtenir l’autorisation de voyager. Ceux qui ont eu le covid n’ont qu’à présenter le test positif qui en atteste. Mais  celui-ci doit dater d’au moins 11 jours et de moins de six mois.

Pour les autres, il leur faut passer un test RT-PCR ou antigénique moins de 72 heures avant l’embarquement. Ce test doit s’avérer négatif et ils présentent le résultat au contrôle avant le départ.        

Crédit photos: Henk Vrieselaar – AdobeStock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet