Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

PETITES VILLES DE DEMAIN : 13 COMMUNES ICAUNAISES RETENUES

Il était très attendu par les maires des villes de moins de 20 000 habitants. Ce programme spécifique, piloté par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, doit devenir une véritable boîte à outils pour « améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires […]

Il était très attendu par les maires des villes de moins de 20 000 habitants. Ce programme spécifique, piloté par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, doit devenir une véritable boîte à outils pour « améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement ». Il est la déclinaison d’Action cœur de ville, lancée il y a trois ans, en faveur de la revitalisation des villes de plus de 20.000 habitants, dotée de cinq milliards d’euros. « Ces petites villes rurales rassemblent 9,3 millions d’habitants, soit 14.5% de la population métropolitaine », rappelle le ministère. 

En Bourgogne-Franche-Comté, 104 villes ont été retenues. L’Yonne compte, quant à elle, 13 communes inscrites dans le dispositif : Villeneuve-l’Archevêque (dans le Sénonais), Joigny, Migennes, Saint-Florentin (en Centre-Yonne), Bléneau, Champignelles, Charny-Orée-de-Puisaye, Courson-les-Carrières, Saint-Fargeau, Saint-Sauveur-en-Puisaye, Toucy (en Puisaye-Forterre), Avallon et Tonnerre.

Transition écologique, amélioration de l’habitat, valorisation du patrimoine, accès aux services de santé, les sujets ne manquent pas, comme le confirme Michel Kotovtchikhine, le maire de Toucy. « Ce programme va dans le bon sens même si, aujourd’hui, il est trop tôt pour faire précisément la liste des actions que nous allons pouvoir mettre en place grâce à ce programme », explique l’élu poyaudin.

« Il va pouvoir nous soutenir financièrement, je l’espère, dans certains projets que nous menons comme l’aménagement du futur centre aquatique ou l’amélioration thermique et l’accessibilité de nos bâtiments municipaux. »         

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet