Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

PLUS DE 7000 AUBOIS DÉJÀ VACCINÉS CONTRE LA COVID-19

Dans l’Aube, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté le 7 janvier. D’après les chiffres communiqués par la préfecture de l’Aube et l’ARS Grand Est, 7 355 personnes, parmi les publics prioritaires, avaient été vaccinées à la date du 27 janvier. L’ensemble des résidents volontaires des EHPAD du département ont d’ores et déjà […]

Dans l’Aube, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté le 7 janvier. D’après les chiffres communiqués par la préfecture de l’Aube et l’ARS Grand Est, 7 355 personnes, parmi les publics prioritaires, avaient été vaccinées à la date du 27 janvier. L’ensemble des résidents volontaires des EHPAD du département ont d’ores et déjà bénéficié de la première injection. Ils commencent d’ailleurs à recevoir la deuxième injection.

Après les personnes âgées en EHPAD ou USLD (unités de soins longue durée), la vaccination a concerné les professionnels de santé de plus de 50 ans et/ou avec pathologies. Puis, la phase dédiée au grand public a rencontré un réel engouement. Celle-ci a débuté avec les personnes âgées de plus de 75 ans. Avant de se poursuivre pour les personnes vulnérables et à haut risque – dont les aides à domicile de plus de 50 ans et/ou avec pathologies, les pompiers de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités et les personnes handicapées vulnérables prises en charge dans les foyers d’accueil médicalisés et les maisons d’accueil spécialisées.

À la date du 27 janvier, 7 800  doses ont été reçues dans le département pour la vaccination des personnes prioritaires. Et les livraisons – dont le nombre de doses est fourni en fonction de la population – se poursuivent à raison de 1 950 doses par semaine.

Actuellement, le nombre de rendez-vous pris dans l’Aube est supérieur au nombre de doses allouées, comme c’est le cas dans d’autres départements. Cet écart impose donc de reporter un certain nombre de rendez-vous pour la première injection (chaque personne concernée sera prévenue par téléphone). L’ensemble des rendez-vous pour la deuxième injection étant maintenus.

Au cours des prochaines semaines, au fil de l’arrivée progressive des doses de vaccin, de nouveaux créneaux de rendez-vous seront disponibles.

Les cinq centres de vaccination ont cependant été maintenus de façon à conserver l’offre de service territoriale. C’est le nombre de rendez-vous hebdomadaires qui a été réduit provisoirement pour chacun d’entre eux. Ainsi le centre de vaccination de Troyes Champagne Métropole que le ministre de la Santé, Olivier Véran est venu visiter en personne, assurera 1 200 créneaux par semaine, celui du Centre Hospitalier de Troyes 300, celui de Bar-sur-Seine 90, celui de Bar-sur-Aube 120 et celui de Romilly-sur-Seine 120 également (tous déjà pourvus).

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet