Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

« PRÉSERVER LES EMPLOIS EST NOTRE LIGNE DE CONDUITE ! » ENTRETIEN AVEC ANNE TANGUY, DIRECTRICE DES 2 SCÈNES DE BESANÇON

Les 2 Scènes sont nées de la fusion, en 2012, du Théâtre de l’Espace – implanté au cœur d’un quartier prioritaire de Besançon – et du Théâtre musical, situé en centre-ville. Le tout est complété par Le Kursaal, une salle mise à disposition par la ville de Besançon, qui accueille notre programmation ciné « art […]

Les 2 Scènes sont nées de la fusion, en 2012, du Théâtre de l’Espace – implanté au cœur d’un quartier prioritaire de Besançon – et du Théâtre musical, situé en centre-ville. Le tout est complété par Le Kursaal, une salle mise à disposition par la ville de Besançon, qui accueille notre programmation ciné « art et essai » Loin d’être un obstacle, cette distribution spatiale fait écho à la volonté des 2 Scènes de faire circuler les publics, de brasser les esthétiques et d’agiter les idées au sein d’une agglomération de 200 000 habitants.

L’enjeu est aussi de multiplier les temps de rencontre entre artistes et publics, en salle ou sur le terrain, pour faire du théâtre une expérience collective. Chaque saison, plus de 75 000 personnes sont touchées par l’action de la Scène nationale. Une fréquentation qui doit aussi beaucoup aux actions de sensibilisation menées auprès de non-spectateurs en vue de susciter en eux la curiosité, le désir de découverte.

Les 2 Scènes s’inscrivent dans le réseau des soixante-quatorze Scènes nationales labellisées par le Ministère de la culture et de la communication. Témoignant de la richesse artistique d’aujourd’hui, les choix de programmation combinent une attention portée à la jeune création, un regard sur ce qui s’invente ici ou ailleurs et cultive une fidélité à des artistes, dont certains sont chers au public bisontin.

En lien avec la vocation pluridisciplinaire des Scènes nationales – danse, opéra, cirque, théâtre, musique, cinéma –, Les 2 Scènes ont à cœur de proposer des créations où les arts vivants s’hybrident.

Nous passons de nombreuses heures avec les équipes artistiques à trouver les meilleures articulations possibles pour minimiser au maximum les impacts générés par cette situation inédite.

Préserver les emplois est notre ligne de conduite !

A la grande différence du mois de mars, les artistes travaillent sur nos plateaux et sont accueillis dans les classes ; le nouveau protocole sanitaire nous permet de poursuivre les projets en milieu scolaire, du primaire au lycée.

L’ensemble des collectivités se sont engagées à maintenir leurs subventions. De plus, la Ville de Besançon a allégé nos charges au travers d’une exonération des loyers au printemps dernier; enfin, comme de nombreuses structures, nous avons reçu le soutien de l’État dans la prise en charge d’une partie des heures chômées en raison de l’arrêt d’une partie très importante de l’activité.

Le numérique ne remplacera pas la salle de spectacle, donc diffuser une captation sur notre site, n’est pas une option choisie à ce jour par l’équipe des 2 Scènes. Question écologie, ça n’est pas la meilleure idée. Maintenant, si l’objet numérique est un objet spécialement conçu pour le web par un artiste, pourquoi pas.

Je crois qu’à l’administration, ils en sont à leur cinquantième tableau de projections, d’analyses, etc… Tout le monde nous demande de remonter des chiffres. Mais ceux d’octobre qui tablaient sur des mois de novembre et décembre en jauge Covid, sont déjà caduques avec la fermeture des théâtres. Pour 2021, on continuera d’être réactif, de s’adapter à la situation, de protéger les équipes, les artistes et techniciens et la création ; de rêver, d’imaginer et d’agir.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.