Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

QU’EST-CE QUE L’OSMIUM ET POURQUOI N’ARRIVE-T-IL QUE MAINTENANT SUR LE MARCHÉ ?

Il existe 8 métaux dits précieux : l’or, l’argent, le palladium, le platine, le rhodium, l’iridium, le ruthénium et l’osmium.  L’osmium est le plus rare d’entre eux sur Terre, environ 1 500 fois plus rare que l’or par exemple.

L’osmium fait partie du groupe du platine et nécessite d’extraire 30 tonnes de platine pour obtenir 30 g d’osmium.  

De plus, il a la plus haute densité et est infalsifiable. Ce qui en fait une réserve de valeur souhaitable pour certains pays qui le considèrent comme métal d’avenir.  

Pourquoi n’arrive-t-il qu’aujourd’hui sur le marché ?

Même s’il est déjà commercialisé sur les 5 continents où près de 30 instituts travaillent sur le développement de ce dernier, l’osmium n’en reste pas moins un métal « nouveau ». En effet, c’est seulement après plus de 40 ans de recherche, en 2013, qu’il a pu être introduit sur le marché sous sa forme cristallisée et attise depuis la curiosité des investisseurs et bijouteries du monde entier. 

Il est demandé comme investissement matériel pour sa fonction de protection contre les crises et inflations ; et son visuel unique lui dresse une place particulière dans le monde du luxe, plus précisément dans l’horlogerie et la bijouterie haute gamme. 

La pandémie du Covid a notamment été un catalyseur de « tendance », entraînant une hausse significative des ventes et de la demande, avec plus de 10 millions d’euros d’osmium vendu en 2021.  

L’engouement autour de ce métal ne date cependant pas d’hier car l’offre et la demande ne cessent d’accroître depuis 2017 et a donné lieu à une courbe de prix exponentielle.

Cependant, le lancement de l’osmium en France est récent, et le manque de connaissances et d’informations à son sujet reste son plus grand défi. L’institut Osmium France répond à toutes questions relatives à l’osmium pour les particuliers, les journalistes, les gouvernements ainsi que les faiseurs d’opinion.

En effet, si certains professionnels connaissent l’osmium sous sa forme chimique brute, certains ne savent pas encore qu’il peut être cristallisé et donc commercialisé. 

Comment s’assurer que l’osmium dans lequel on investit n’est pas une arnaque ?

Le commerce de l’osmium est géré depuis l’Allemagne. En effet, seul le siège social de l’Osmium Institute possède les droits exclusifs de distribution de l’osmium cristallin et poursuit depuis mondialement l’introduction du métal. C’est le seul organisme au monde à pouvoir garantir aux investisseurs et marques de haute joaillerie que l’osmium cristallin qu’ils achètent est véritable.

Toutes pièces d’osmium cristallin certifiées par l’institut Osmium Allemand possèdent un code d’identification et un certificat d’authentification entrés dans la base de données mondial d’osmium permettant aux douanes de pouvoir les consulter à n’importe quel moment.

Virginie Grondin, présidente de l’Institut Osmium France.

De plus, aucun autre métal ne possède la même densité que l’osmium. Ce qui signifie que l’osmium ne peut pas être contrefait. Contrairement à l’or, l’osmium ne peut pas être rempli avec d’autres matériaux car même une poussière pourrait altérer la pureté d’une pièce. Avec un processus de cristallisation très pointu et une pureté requise de 99,9995% pour chaque pièce d’osmium cristallin, l’osmium se différencie et s’assume donc comme valeur refuge. 

C’est d’ailleurs, les 160 étapes de ce processus de cristallisation qui permet notamment à l’osmium cristallisé d’atteindre son prix actuel d’environ 1880€/g. A ne pas confondre, donc avec l’osmium brut ou d’autres formes d’osmium qui sont destinés à un commerce spécifique. 

C’est pour cela, qu’il ne faut pas hésiter à contacter les instituts osmium s’il y a la moindre interrogation et bien se renseigner sur le marché, en amont, si l’on souhaite investir.

Comment est-il utilisé ?

Aujourd’hui, plus de 1 500 personnes certifiées travaillent avec l’osmium que ce soient des professionnels dans les métaux rares, conseillers financiers, banques privées…  Avec des critères physiques très intéressants, l’osmium a aujourd’hui des applications différentes. Tout d’abord il est utilisé pour ses propriétés d’alliage extrêmement dur dans l’industrie pour les pivots d’instruments, les pointes de stylos plumes, les contacts électriques ou les aiguilles. Il est aussi utilisé comme supraconducteur dans l’industrie chimique. 

Mais avec moins d’1m3 d’osmium disponible sur terre, l’osmium est surtout considéré comme un excellent placement qui permet de diversifier son portefeuille d’investissement et un matériau d’exception pour les grandes marques d’horlogerie tels que Hublot ou encore Ulysse Nardin.  

                                                                    Par Virginie Grondin, Présidente de l’Institut Osmium France.

Crédit photos: Lu Yago – Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

SIREN ET SIRET : QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE CES DEUX NUMÉROS ?

ENTREPRISE

Les numéros SIREN et SIRET sont tous les deux délivrés par l’Institut National de la Statistique et des Enquêtes Économiques (INSEE). Il convient de noter que ces identifiants ne s’appliquent pas qu’aux entreprises exerçant une activité commerciale. Tous les indépendants disposent d’un numéro SIRET et d’un numéro SIREN, à savoir les artisans, les associations, les professions libérales…