Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

QUI EST RESPONSABLE DE LA POLLUTION DES COURS D’EAU A BRECY-BRIERES ?

Nous vous l’avons annoncé dans l’article paru mardi sur lemediaa.fr, plusieurs cours d’eau en Ardennes ont été pollués. Une enquête avait été ouverte lundi pour connaître la raison de la mortalité de dizaines de poissons dans l’Aisne. Depuis, ce sont des milliers de poissons morts qui ont été retrouvés à hauteur de Brécy-Brières et sur […]

Nous vous l’avons annoncé dans l’article paru mardi sur lemediaa.fr, plusieurs cours d’eau en Ardennes ont été pollués. Une enquête avait été ouverte lundi pour connaître la raison de la mortalité de dizaines de poissons dans l’Aisne.

Depuis, ce sont des milliers de poissons morts qui ont été retrouvés à hauteur de Brécy-Brières et sur une zone de 6 km. Aujourd’hui, on ne connait toujours pas la cause de cette pollution. Plusieurs hypothèses ont été avancées : celle d’une contamination due à l’usine Nestlé de Challerange qui a confirmé avoir involontairement déversé des boues biologiques mais qui nie la présence de produits chimiques dans ce déversement. Nestlé est donc aujourd’hui dans le viseur des organismes chargées d’enquêter sur ce drame écologique.

Autre hypothèse : le déversement de produits chimiques agricoles en amont de Brécy-Brières. Ces rejets pourraient être à l’origine de cette pollution de l’Aisne et de la mortalité des poissons. L’Office Français de la Biodiversité est chargé de faire toute la lumière sur cette affaire. En attendant les résultats de l’enquête, les gendarmes, les pompiers ainsi que les membres de la fédération de pêche des Ardennes épaulés par des bénévoles recueillent depuis trois jours des milliers de poissons morts aux abords de l’Aisne.

 » Nous avons été alertés dès lundi par les gendarmes et depuis nous avons ramassé trois tonnes de poissons  » explique Edouard Klein, chargé de développement à la Fédération de pêche des Ardennes. « Rien qu’aujourd’hui jeudi 13 août, nous en sommes à une tonne et demi de poissons morts sachant que ce chiffre est en dessous de la réalité car certains poissons comme la lamproie ne flotte pas, une fois morte, elle coule au fond de l’Aisne. Il y a aussi les poissons morts qui ont été emportés avant notre intervention. Pour l’instant, nous ne savons pas qui est responsable de cette pollution seule l’enquête le dira, d’autant que l’accumulation de plusieurs facteurs ont aggravé cette contamination : comme le niveau bas d’oxygène dans l’eau dû à la sècheresse et la canicule » conclut-il.

Les résultats de l’enquête de l’OFB seront connus prochainement. Nestlé a décidé pour sa part de fermer son usine de Challerange pour quelques jours.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet