Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

REIMS : LA BAMBOCHE À FISHBACH A FRAPPÉ FORT !

Pour sa soirée de clôture, le Manège de Reims recevait ce samedi, l’artiste Fishbach et ses comparses pour un moment de fête intitulé « La Bamboche à Fishbach ». Sous la chaleur écrasante, tout était réuni pour oublier un instant la canicule et se laisser enivrer par les vapeurs rafraîchissantes de ces performers pas comme les autres.

Un mot d’ordre : la fête 

Imaginée il y a un an et demi, cette soirée a vu le jour au cours d’un dîner entre Bruno Lobé, directeur du Manège de Reims, Razmo Ducrot, organisateur de soirées et Flora alias Fishbach, chanteuse, pleine d’audace et de fougue, d’origine ardennaise. Depuis le début de sa carrière, la ville de Reims est une ville de coeur pour elle et elle compte bien lui rendre la pareille.

En lieu et place du Manège de Reims, en partenariat avec la Cartonnerie, jeunes et moins jeunes sont arrivés tôt ce samedi pour se rafraîchir et profiter de la soirée de clôture. Le show, déplacé, pour cause de grandes chaleurs, dans la grande salle de théâtre du Manège n’a pas manqué d’intriguer. Salle transformée en club géant pour l’occasion, boule à facettes et lights multicolores ont fait rayonner les artistes présents ce soir là. L’événement a fait des heureux et ne manquera pas d’être réitéré à l’avenir tant la ferveur et le bouillonnement de la fête ont imprégné les lieux.

Près de 400 personnes étaient présentes à cette soirée de clôture de la saison 2021-2022 du Manège de Reims, annoncé comme un « before » de la Magnifique Society à venir d’ici quelques jours. Fishbach y jouera également et reprendra les titres de son nouvel album « Avec les yeux », sorti en février dernier.

La soirée a débuté par des blindtests et s’en est suivit une série de Dj sets animés par Aymeric Bergada du Cadet, directeur artistique et Sara Zinger, Dj parisienne et productrice. Elle a repris quelques uns de ses titres dont le célèbre « Laurie » ou bien encore son cover des Pink Floyd, entourée de danseurs. Tout était réuni pour offrir aux rémois, et ceux venus spécialement pour l’occasion, un spectacle complet pour se divertir et bousculer les codes.

Aymeric Bergada Du Cadet, dj et réalisateur accompagné de Le Filip, travesti d’un soir.

A l’image d’un cabaret parisien intimiste, Snake Hebi Ninja, Le Filip, Valentin Beaufils et Tehamour, artistes, transformistes et drag queens, également sur scène, ont enchainé de nombreuses démonstrations de voguing et de danses endiablées avec leurs acolytes. Tour à tour, chacun faisait son show pour finalement se noyer dans le collectif et offrir au public un vrai moment de lâcher-prise : « Il n’y avait pas d’ordre de passage, tout s’est fait au feeling » insiste Fishbach.

Fishbach a repris quelques uns de ses titres phares, et Romain Brau, drag queen et performer, révélé dans le film « Les crevettes paillettées » a enchainé avec son titre « Brûlez-moi » accompagné d’une chorégraphie luciférienne et sexy à souhait, performance parfaite pour les circonstances de cette soirée caniculaire aux accents de soirée Berlinoise.

Une ambiance sulfureuse et communicative

Inutile de faire partie de la communauté Queers ou LGBT pour aimer la fête, les showgirls et les showmen, et cela, Fishbach l’a bien compris. C’est pour cela qu’elle a choisi d’inviter sur scène ses amis, artistes avant tout.  « Il n’y a pas de communauté inclusive ici, c’est une safe place, tout le monde est le bienvenu. Le but était de réunir des artistes que j’aime pour performer, faire des animations, des karaokés, pour mixer, partager, faire la fête » nous explique Fishbach.

Pour elle et la troupe qui l’accompagne, « ce sont les personnes présentes qui créent la soirée, nous ne sommes là que pour les accompagner vers l’amusement ». Et cela a bien été le cas samedi, le show a été pure improvisation, les corps ont vibré, les hanches ont bougé, pour le plus grand plaisir du public, que la chaleur environnante n’a pas arrêté.

La troupe en plein show au Manège de Reims @Vince VDH.

En tout cas, une chose est sûre, ces dancing queens nous en ont mis plein la vue, et la joie pouvait se lire sur le visage des personnes présentes. Le masque d’or était bel et bien sur nos yeux, et nos coeurs ont chauffé fort pendant toute cette soirée sous le signe de la fête.

Fishbach et ses compagnons de scène nous ont offert un exemple d’exubérance très pointue qui faisait plaisir à voir, c’était beau, c’était sauvage et on en redemande !

Crédit photos: Vince VDH.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

L’ASSOCIATION OSE NETTOIE LE BOIS DE LA GRANGE DE MONCEAUX DE DÉCHETS, AIDÉE PAR LES ROMS INSTALLÉS LÀ

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’association de bénévoles Organe de sauvetage écologique (OSE) a poursuivi son combat contre les dépôts sauvages au Bois de la Grange, au Val Maubuée. Les Roms qui campent là ont donné un sérieux coup de main pour collecter et les collectivités territoriales, pour emporter les tonnes de déchets. Par ailleurs les gendarmes vont veiller en permanence sur les sites naturels de Seine-et-Marne.