Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

REIMS, LA VILLE QUI S’IGNORAIT AMATRICE DE CAFÉ DE SPÉCIALITÉ

Lorsque Le Mediaa m'a contacté en vue de cet article (ce pour quoi je les remercie encore), il m'a été proposé de prendre un angle un peu différent des articles classiques en mettant par exemple en avant les difficultés rencontrées lors de l'installation.

Force est de constater que, avec le recul, lorsque l’on veut lancer une activité nouvelle en 2019, il faut s’attendre à gravir l’échelle de Murphy.

La caféologie au coeur de Reims

Ingénieur de formation, j’ai eu l’opportunité de visiter plusieurs villes en France et en Europe au cours de mes études et de mon parcours personnel et un constat s’est imposé à moi : il manque clairement un coffee shop à Reims bien qu’il s’agisse d’une ville de taille importante… Il y en a bien eu un pendant quelques temps mais il s’est depuis transformé en boutique avec toujours le café en fil rouge. Cette idée est restée dans un coin de mon esprit pendant un moment jusqu’au jour où j’ai réalisé que le fait de travailler pour une multinationale ne pourrait plus me convenir pendant longtemps, surtout dans le secteur automobile avec le contexte écologique que l’on ne peut plus ignorer.

Ayant la chance d’avoir une appétence particulière pour l’entrepreneuriat je me suis alors dit qu’il fallait que je remédie à ce problème (n’ayons pas peur des mots !) par moi-même… Par ailleurs, la majorité des baristi (le « i » est la marque du pluriel en italien…) et responsables de coffee shop sont issus d’une reconversion, c’est plutôt rassurant quand vient l’heure de prendre la décision de plonger dans le grand bain de la caféologie.

Mes recherches de locaux commencent début 2019. Après deux emplacements qui me filent entre les doigts, je finis par trouver un endroit qui me convient en terme de localisation et de superficie.

Nous sommes en Novembre 2019. 

A peine un mois plus tard, on entend parler d’une sorte de grippe qui commence à sévir en Chine, rien d’alarmant en somme. Mon dossier avance, mes bailleurs doivent juste faire une petite retouche dans les parties communes avant de me faire signer le bail. En Asie, la grippe croît et atteint l’Europe, s’en suit ce que chacun de nous a connu ; attestation de sortie, applaudissement à 20h, journaux de confinement humoristiques, etc. La signature de mon bail n’a donc pu se faire que le 15 juillet 2020, puis création de société, bataillage administratif, travaux, poussière, peinture, formation barista, achat de matériel, confinement, création de meubles, recherche de mobilier chiné, déconfinement, communication sur les réseaux sociaux, reconfinement, vente à emporter exclusivement… Il faudra finalement attendre le 9 juin 2021 pour avoir enfin le droit d’accueillir du public dans mon établissement.

L’enseignement à tirer pour moi de cette aventure : si mon entreprise est toujours en place après une année particulièrement compliquée, c’est que le concept a toute sa place au milieu des institutions déjà bien établies.

Je parle de concept en général car, hasard des calendriers ou véritable engouement nouveau, nous avons été trois à ouvrir des coffee shops indépendants cette même année avec chacun ses spécificités.

Pour ma part, l’axe est donné sur le locavorisme, l’art de prendre le temps de vivre et une vision révisée sur le travail. La généralisation du télétravail amène un nombre croissant des actifs à s’installer dans un lieu public pour éviter de rester chez soi et profiter d’un café de qualité supérieure à celui que l’on trouverait au bureau : un café de spécialité. Ayant envie de contribuer à améliorer le quotidien de ces personnes, j’ai créé un lieu à mon image, un endroit où je sais que j’aurais envie d’aller dans de telles circonstances.

Mais qu’est-ce que L’Occasion Café ?

On retrouve à L’Occasion Café environ cinq grains d’origines variées et régulièrement renouvelées, ainsi que plusieurs méthodes d’extraction permettant chacune de dégager des saveurs et des textures insoupçonnées. Ici, on ne vous sert pas un café, on vous prépare votre café. La nuance est de taille et la différence de goût, notable. Pour accompagner cette découverte, des pâtisseries fabriquées sur place avec autant d’ingrédients issus de la Région que possible.

L’Occasion Café, 188, rue de Vesle à Reims.

J’ai effectivement à cœur de travailler au maximum avec des artisans de la Région. Au-delà des produits de base, il faut également voir les torréfacteurs qui certes travaillent des grains provenant des quatre coins du monde, mais sont basés dans la région et même dans la ville pour mes 2 fournisseurs actuels principaux : Moklair et J’Aime Thé Café. Ils ont d’ailleurs la particularité de s’être également lancés en 2020 (dans l’adversité se dégage un soutien tacite pour que chacun parvienne à mener sa barque). De cette relation privilégiée est née une confiance aveugle d’un côté comme de l’autre : à la simple lecture de leurs étiquettes, je peux faire mon choix en sachant que je ne serai pas déçu et eux savent que l’intégrité du fruit de leur labeur sera préservée par ma main.

J’ai donc fait des méthodes douces -également appelées slow coffee- une spécialité. Ces différents procédés ont autant d’intérêts visuels que gustatifs ; chaque outil appelle une technique qui lui est propre de la manière de moudre le grain à la durée d’exécution. Mon côté scientifique n’est pas étranger à cette attirance ; on retrouve là une démarche quasi-expérimentale à mi-chemin entre la physique et la chimie en faisant varier les divers paramètres dans le but d’avoir le meilleur résultat en tasse.

L’univers du café est comparable en richesse aromatiques et en connaissance à celui du vin. A cela, ajoutez pour compléter le tableau le latte art dont les instagram-addicts emplissent les réseaux et pour cause, certains sont des chefs-d’œuvre tracés à la mousse de lait sur un cappuccino, vous vous rendrez vite compte que la palette des savoirs est pratiquement infinie.

Pour en découvrir un peu plus, n’hésitez pas à visiter www.loccasioncafe.com sur lequel je publierai prochainement des tutoriels sur les méthodes douces notamment et surtout le coffee shop en lui-même situé au 188 rue de Vesle à Reims.

Des événements sont à venir comme des ateliers ou des afterworks, vous pouvez suivre mon compte instagram @loccasioncafe pour être tenu informé.

Erick, fondateur et barista à L’Occasion café, coffee shop à Reims

Crédit photos: Atstock Productions- Shuttertstock- L’Occasion Café.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet