Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

REIMS : MAGASIN LIBRE, POUR UN ÉTÉ FOLLEMENT RÉUSSI !

Magasin Libre est de retour pour une deuxième édition, avec, cette année, encore plus d'ambitions et de projets complètement décalés. C'est précisément ce que veut véhiculer Arnaud Bassery, l'organisateur et fondateur du Bloc, ainsi que tous ses collaborateurs. Au rendez-vous de cette nouvelle saison: 8000 m2, 115 jours de fête et de convivialité, de nombreuses soirées organisées, et surtout une démarche durable et écologique très inscrite.

Une édition toujours plus folle

Lors de l’inauguration de ce nouveau lieu de festivités revisité étaient réunis l’ensemble des partenaires ayant contribué à rendre possible cette incroyable machinerie qui viendra, on l’espère, dynamiser votre été !

La première édition a mis la barre très haute, mais, cette année, à Magasin Libre, tous les records ont pour but d’être battus. Le nouvel aménagement et la touche graphique amplifiée, avec l’aide du collectif d’artistes Quai 36, apporteront cette année une dimension sensorielle des plus interactives. Art et Urbanité se mêlent pour apporter une touche Berlinoise du plus bel effet ! Si, Si, allez-y, aller voir par vous-même !

Des espaces de divertissement ont été ajoutés comme des terrains de pétanques et une salle d’arcade, où bons vieux flippers et baby-foot viendront agrémenter vos soirées entre potes. A l’entrée, un bâtiment désaffecté complètement transformé en club pour les amateurs de psy transe et autres musiques électroniques a également été dévoilé.

L’espace, cette année, est complètement optimisé pour vous accueillir, vous et votre grain de folie, il y aura de place pour tout le monde ! Pour tous les appétits, de moineaux et les plus voraces d’entre vous, ne vous en faites pas, ce lieu a aussi été pensé pour vous. Le “court food” central, vous attend avec ses 4 restaurants tenus par des artisans de la bonne bouffe locaux. Cartel 23, un foodtruck rémois propose des burgers remplis de 150 g de viande bovine d’origine française, mais aussi de viande végétale, on ne vous oublie pas les vegans 😉

Un second food truck est aussi de la partie, “En binôme« , qui proposera des assiettes fraîches et bien garnies. Charcuterie, fromage et amuse-gueules à partager et des croq’ seront à la carte pour pour raviver vos papilles. Ajoutons à cela, l’inconditionnel barbecue de l’été avec Nicky’s BBQ, où viandes fumées, et autres ribs de porc vous seront servis sur un plateau. La boite à pain et le four à bois et leurs sandwichs faits-maison pour les grands adeptes de pique-nique ne seront pas loin également.

Niveau boissons, vous ne serez pas non plus en reste. Reims, capitale du champagne oblige, Piper-Heidseick se joint à Magasin Libre pour proposer des cuvées rafraîchissantes et inattendues, clin d’oeil au patrimoine de la région Grand Est. Rouge, Blanc, rosé, tel un hymne à la joie, pourront également être dégustés. Et pour les plus franchouillards d’entre vous, Magasin Libre vous a concocté une sélection de plus de 20 bières pression et plus de 10 bières en bouteille, parce qu’avoir le choix et varier les plaisirs c’est tout de même bien mieux 😉

Bien évidemment, la fête peut aussi se faire sans alcool, (même si on en doute un peu), avec un choix de soft surprenants !

Une démarche écologique et durable

L’aménagement de Magasin Libre prend place dans une friche industrielle où se situaient, jadis, les Magasins Généraux. La réinterprétation de ces lieux face à une toute nouvelle démarche, bien plus actuelle, est un enjeu majeur. En effet, l’avenir et l’évolution de cette friche est sur toutes les lèvres. Plus que de favoriser l’attractivité de la ville, « Magasin Libre est totalement inscrit dans la dynamique évenementielle de la ville de Reims » ajoute le maire du Grand Reims, Arnaud Robinet.

En implantant d’ici 2025, deux grandes écoles, à savoir NEOMA, et l’ESAD, école de Design, en privilégiant une vie estudiantine, le Grand Reims s’assure d’apporter une toute nouvelle attractivité à un quartier aujourd’hui en berne. Magasin Libre est un véritable atout pour l’avenir du quartier Port Colbert, d’autant qu’il m’est en valeur l’urbanité et la dynamique d’un quartier presque oublié.

Le Grand Reims a pour ambition d’obtenir le label de capitale européenne de la culture en 2028. “C’est un marathon qu’il faut courir comme un sprint”, déclare Arnaud Robinet, car le dossier doit être bouclé et rendu fin décembre pour être retenue parmi les trois villes françaises les plus dynamiques choisies par la Commission Européenne. Et pour ce faire, plus de 1000 personnes travaillent actuellement sur ce dossier de candidature. Pour y contribuer, Magasin Libre à son petit rôle à jouer. Installer sur les bords du canal, au quartier port Colbert, la dynamique est par elle-même innovante, et ce réaménagement se veut durable et écologique pour tisser un lien nouveau entre tous les habitants du Grand Reims.

La mise en place de ces travaux de réaménagement répond à plusieurs problématiques écologiques. Les matériaux déjà présents sur le site seront réutilisés et les architectes ont aussi délibérément choisis de conserver la cheminée principale du site, liant entre passé et modernité.

Tout s’accélérera d’ici septembre, avec la commercialisation des premiers logements et le lancement des travaux d’aménagement, qui devrait voir le jour en fin d’année pour une première livraison en janvier 2025.

En attendant, profitons, plus que de raison de la fête et rdv à Magasin Libre, 9 rue Pierre Maître à Reims !

Crédit photos: Vince VDH.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.