Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SAINT-QUENTIN : HUGO BESSON SUR LES PAS DE RUDY GOMBERT…

Auteur d’une saison en tous points réussie, le meneur de jeu du Saint-Quentin Basket-Ball (SQBB) et actuel meilleur marqueur de Pro B fait partie des quatre joueurs français à être inscrits à la « draft » 2021 de la NBA. Hugo Besson pourrait ainsi rejoindre, dès la saison prochaine, le prestigieux championnat américain s’il est retenu par une franchise.

Il est l’un des artisans de la très bonne saison du Saint-Quentin Basket-Ball (SQBB), actuellement quatrième du championnat de Pro B, alors que les observateurs promettaient une année difficile aux joueurs de Julien Mahé.

À seulement 20 ans, Hugo Besson, prêté par l’Élan Chalon (Saône-et-Loire), a explosé cette année, avec une moyenne de 18,3 points par match. Le natif d’Angers (Maine-et-Loire) réussit même le tour de force d’être le meilleur marqueur de la saison régulière.

Des statistiques impressionnantes qui lui ont permis de revoir ses ambitions à la hausse puisque le meneur de jeu envisageait, il y a quelques semaines seulement, de se présenter à la « draft » 2022. Moussa N’Diaye, qui représente les intérêts du sportif axonais, a pourtant annoncé aux médias américains que Hugo Besson faisait bien partie des quatre joueurs français candidats à la « draft » 2021 de la NBA – la ligue de basket américaine – aux cotés de Juhann Begarin (Paris Basket), Kenny Baptiste (Le Mans SB) et Yoan Makoundou (Cholet).

Une place au Draft Combine de Chicago ?

Si les quatre joueurs français ont peu de chance d’être sélectionnés directement à la grande « bourse de joueurs » d’avant-saison tant la concurrence est grande, ils pourraient participer au « Draft Combine 2021 » qui se tiendra du 21 au 27 juin à Chicago. Ce « camp d’été » de pré-sélection offre la possibilité aux recruteurs de découvrir et de tester les candidats au rêve américain… 

Quoi qu’il en soit, Hugo Besson, sous contrat jusqu’en 2024 avec le club bourguignon, est promis à un avenir des plus radieux. Reste à savoir quelle sera sa prochaine destination et s’il rejoindra le contingent français outre-Atlantique. Et un certain Rudy Gobert.

Crédit photos: Zangjinn- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet