Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SÉCURITÉ : LA VILLE DE CHELLES DÉPLOIE LES GRANDS MOYENS

Depuis son élection en 2014, le maire de la deuxième commune la plus peuplée de Seine-et-Marne, Brice Rabaste, a considérablement renforcé les dispositifs de sécurité sur le territoire. Doublement des effectifs de la police municipale, création de brigades spécialisées, déploiement de caméras de vidéosurveillance et actions de prévention visent ainsi à lutter contre la délinquance.

Le maire de Chelles, Brice Rabaste, a fait de la sécurité de ses habitants, son cheval de bataille, et a multiplié les mesures pour lutter contre la délinquance et les incivilités du quotidien, ces dernières années.

Après avoir créé au sein de la police municipale (dotée de 43 agents armés), une Unité de soutien et d’intervention (Usi) qui agit, la nuit, en complémentarité des agents de la police nationale, puis une brigade canine composée de deux chiens de défense, la ville de Seine-et-Marne vient de mettre en place une brigade environnementale.

« La sécurité, parce qu’elle touche à notre quotidien, à nos proches et à notre bien-être est une préoccupation légitime que nous partageons. C’est le respect des règles par chacun qui nous permet de conserver les fondations d’une société, apaisée et sûre. Il s’agit là, même si cette compétence dépend avant tout de l’État, d’un des objectifs prioritaires que nous nous sommes fixés et pour lequel nous agissons chaque jour avec force et détermination », explique le premier magistrat de la ville dans Chelles Mag.

Vidéosurveillance et bornes d’appel d’urgence

Connectées au Centre de supervision urbain (CSU), les 120 caméras de vidéosurveillance réparties sur l’ensemble de la commune, « dans des lieux stratégiques », retransmettent les images qui sont visionnées sept jours sur sept par huit agents.

La ville de Chelles a, par ailleurs disposé trois bornes d’appel d’urgence directement reliées au poste de police municipale. Une première en Île-de-France. En octobre 2020, c’est ce type de dispositif qui avait été déclenché lors de l’attaque terroriste de Nice (Alpes-Maritimes) et avait permis l’intervention rapide des forces de l’ordre.

En parallèle, plusieurs actions de prévention de la délinquance sont menées par la municipalité en coordination avec la police nationale comme l’organisation de réunions baptisées Opérations tranquillité et sécurité. Des ateliers de sensibilisation à la prévention routière et au cyberharcèlement sont, en outre, proposés dans les écoles.

Crédit photos: Mr Lonely Walker – Gettyimages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet