Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : 7 BLESSÉS LORS DU FEU D’ARTIFICE TIRÉ À CHALAUTRE-LA-PETITE

Le feu d’artifice du 14 juillet à Chalautre-la-Petite a fait 7 victimes, heureusement sans trop de gravité, après que des fusées sont parties dans la foule. Sur place, les pompiers les ont soignées et deux ont été conduites à l’hôpital. Les incidents ne sont pas si rares et provoquent aussi des départs de feu, en cette saison brûlante.

Commune de 600 habitants, au sud de Provins, Chalautre-la-Petite ne voit heureusement pas trop grand. Le feu d’artifice prévu le 14 juillet était à sa dimension, modeste. Au stade de football, la foule s’y pressait quand même, heureuse de prendre part à un évènement toujours attirant et souvent joyeux. 

Les premières gerbes ont été tirées vers 23 h 15 et tout à coup, d’après le récit d’un témoin, une fusée a explosé dans la foule. Elle a été, semble-t-il, suivie de deux ou trois autres. Dans le noir, les projecteurs étant bien sûr éteints, la panique a saisi un instant les spectateurs. Mais les parents ont tout de suite pensé à récupérer et protéger les enfants.

La scène, filmée par une femme au milieu de la foule est très angoissante, mais il n’y a pas eu davantage d’explosions. Les fusées, qui ont pris feu avant de partir à l’horizontale, n’étaient sans doute pas très puissantes et n’ont pas eu des effets aussi dramatiques qu’à Cholet (Maine-et-Loire), où un enfant et sa grande sœur ont perdu la vie dans des circonstances semblables.          

Intervention des pompiers

Présents sur place évidemment, les pompiers sont vite intervenus pour se porter au secours des victimes et ramener le calme.

« Nous avons pris en charge 7 personnes, qui ont été atteintes par des mortiers », indique le Sdis (Service départemental d’incendie et de secours) de Seine-et-Marne.

Pour toutes les victimes, il s’agissait, semble-t-il, de brûlures superficielles. Mais deux d’entre elles, une fillette de 7 ans et un homme de 42 ans, ont été conduites au centre hospitalier de Provins.

Ailleurs aussi

Un incident semblable s’est produit à Vaudelnay (Maine-et-Loire), faisant une blessée. Même chose à Marquette-lez-Lille (Nord), où personne n’a heureusement été touché. A Montfort-le Gesnois (Sarthe), c’est une partie d’une fusée qui est retombée dans la foule qui a fait huit blessés légers. A Pont-Audemer (Eure), un incident de même nature a fait un blessé touché à la tête.  

Les autres incidents à déplorer sont des départs de feux, occasionnés par la chute de débris incandescents sur la végétation desséchée. A Cahors (Lot), 300 m² ont ainsi brûlé avant que les hommes du Sdis ne maîtrisent la situation. A L’Aiguillon-la-Presqu’île (Vendée), plusieurs centaines de m² de pins et de landes se sont enflammées, en deux épisodes distincts. A Basse-Goulaine (Loire-Atlantique), ce sont 1 000 m² de végétation qui sont partis en fumée.

Et dans bien d’autres endroits encore. Mais à chaque fois, l’intervention rapide des pompiers et des secours pré-positionnés a évité qu’un incendie ne s’enclenche.          

Crédit photos : NDABCREATIVITY – AdobeStock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.