Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : A MONTÉVRAIN, UNE TOUR PAS SI ENCHANTERESSE QUE ÇA

Il rencontre pourtant l’hostilité de certains riverains peu enclins à supporter une tour de 60 mètres dans leur environnement. Ils promettaient de « ré-enchanter les hauteurs » avec « Bois XXII, le bâtiment du XXIIe siècle ». Il faut croire que trois ans après le charme ne fait plus guère effet… En 2017, EpaMarne, l’établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée, […]

Il rencontre pourtant l’hostilité de certains riverains peu enclins à supporter une tour de 60 mètres dans leur environnement.

Ils promettaient de « ré-enchanter les hauteurs » avec « Bois XXII, le bâtiment du XXIIe siècle ». Il faut croire que trois ans après le charme ne fait plus guère effet… En 2017, EpaMarne, l’établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée, signait un partenariat avec le groupe dijonnais Élithis pour la construction d’un bâtiment mixte de 9.000 mètres-carrés dans l’écoquartier de Montévrain.

 À proximité immédiate de la gare RER de Val d’Europe, ce projet avant-gardiste, qui souhaite tendre vers l’excellence environnementale avec l’emploi de matériaux biosourcés et une approche bioclimatique nouvelle, porte les ambitions d’EpaMarne en matière de développement durable et de réversibilité des usages. Aujourd’hui, il cristallise surtout le mécontentement d’une partie des riverains qui reproche au porteur de projet, mais aussi à la municipalité montévrinoise, de ne pas avoir suffisamment informé les habitants.

Sur le site change.org, une pétition demandant même l’arrêt du projet a déjà recueilli plus d’un millier de signatures. « Cette pétition a été créée dans le but de faire comprendre à la municipalité et à EpaMarne, aménageur de l’écoquartier, que nous, montévrinois signataires, ne voulons pas de cette tour. En effet, la municipalité prévoit, prévoyait depuis longtemps, mais s’est bien gardée d’en faire part aux principaux intéressés, les montévrinois, la construction d’une tour dans l’écoquartier, d’une hauteur de 60 mètres, avec une centaine de logements, des bureaux et commerces. »

Les opposants au projet reprochent notamment la « sur-urbanisation » de l’écoquartier entrainant une « bétonnisation » de leur environnement avec un bâtiment qui « dénature le paysage ».

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet