Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : COMMERCE LOCAL, FONTAINEBLEAU EN ORDRE DE BATAILLE

Objectif : « trouver une meilleure voie pour faciliter le dialogue entre tous les acteurs et soutenir les petites entreprises dans leurs démarches ». L’union fait la force. En temps de crise, ce proverbe prend encore plus de sens. Vendredi 13 novembre, le maire de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, a réuni l’ensemble des partenaires au sein d’une cellule […]

Objectif : « trouver une meilleure voie pour faciliter le dialogue entre tous les acteurs et soutenir les petites entreprises dans leurs démarches ».

L’union fait la force. En temps de crise, ce proverbe prend encore plus de sens. Vendredi 13 novembre, le maire de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, a réuni l’ensemble des partenaires au sein d’une cellule de crise et d’accompagnement des acteurs économiques afin optimiser les mesures à destination des 550 commerces bellifontains affectés par la période de confinement.

Lors de cette table ronde, Véronique Solère, sous-préfète de Fontainebleau accompagnée des services de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) et de la Direction des finances publiques (DFIP), a rencontré les représentants des chambres consulaires, des collectivités territoriales, l’Union des commerçants, les principales agences bancaires et les principaux experts comptables de fontainebleau. Ce premier échange a permis le « partage d’éléments concrets » et notamment, la création « d’une permanence d’experts au sein des locaux de l’Hôtel de Ville afin de répondre aux questions fiscales, comptables ou autres, des commerçants ».

« Dans cette crise sanitaire, qui est aussi une crise économique, les communes ont un rôle pivot essentiel à jouer pour aider les commerçants, artisans ou les entreprises locales. Actuellement, le couple maire/préfet est le plus apte pour prendre ce genre d’initiatives et les coordonner car ils incarnent une réelle interface entre les acteurs économiques locaux et toutes les interventions publiques et parapubliques qui les concernent. Il est essentiel de rassembler les énergies pour créer des liens entre pouvoirs publics et commerçants », souligne Frédéric Valletoux.  

Cette permanence vient compléter les différentes mesures prises par la ville pour venir en soutien des commerces de proximité, comme la mise en œuvre des tutos d’accompagnement à la numérisation et à l’utilisation de la nouvelle marketplace mavillemonshopping.fr ou « l’exonération des droits d’enseignes et des droits de terrasse, soit l’équivalent de 259.000 euros ».

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet