Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : FRÉDÉRIC COURAILLON EXPOSE AU MUSÉE STÉPHANE-MALLARMÉ

Jusqu’au 31 janvier 2021, le musée Stéphane-Mallarmé de Vulaines-sur-Seine accueille « Frédéric Couraillon, l’archet aux doigts », une exposition qui présente les œuvres récentes de l’artiste originaire de Sens. Une quarantaine de peintures, gravures, dessins et céramiques retracent un parcours artistique nourri, entre autres, par les mots du poète. La présence féminine fait partie des thèmes récurrents […]

Jusqu’au 31 janvier 2021, le musée Stéphane-Mallarmé de Vulaines-sur-Seine accueille « Frédéric Couraillon, l’archet aux doigts », une exposition qui présente les œuvres récentes de l’artiste originaire de Sens. Une quarantaine de peintures, gravures, dessins et céramiques retracent un parcours artistique nourri, entre autres, par les mots du poète.

L’artiste Frédéric Couraillon © Emmanuel Berry

La présence féminine fait partie des thèmes récurrents dans les poèmes de Stéphane Mallarmé. Natif de Sens (Yonne), là même où le « prince des poètes » a fait une partie de sa scolarité, Frédéric Couraillon démontre les mêmes préoccupations artistiques dans ses œuvres.

« Frédéric Couraillon contemple et s’enroule dans la féminité, tout comme le poète. L’artiste la représente tantôt lune, mythologique, érotique, aux courbes rebondies, dans des tons sombres, pigmentée d’étoiles promises à la lumière ou tout simplement d’ombres », souligne le commissaire de l’exposition. « Entre élan et dissémination, Couraillon peint aussi les éléments privilégiés d’une nature essentialisée (arbres, nids d’oiseaux, animalité agissante). Il cite volontiers Goya, Velasquez, Manet, Van Gogh, comme sources d’inspiration picturales. Les portraits du Fayoum ainsi que les estampes japonaises l’ont également beaucoup imprégné. » 

Une huile sur toile de @Frédéric Couraillon

Adepte du glacis et du clair-obscur, le Sénonais n’hésite pas à expérimenter d’autres matériaux comme le charbon pour laisser libre cours à son imaginaire. Artiste protéiforme – il s’essaie aussi à l’enluminure et à l’illustration de recueils pour les poètes contemporains – Frédéric Couraillon dispose de plusieurs cordes à son arc.

Pianiste-concertiste, premier prix du conservatoire national supérieur de Paris en 1995, il est un musicien reconnu, notamment sur sa terre natale, où il a livré de nombreux récitals.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet