Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : HARO SUR LA CRÈCHE DE MELUN

Le groupe d’opposition Bien vivre à Melun et la Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne ont déposé un recours pour violation de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État. « Cachez cette crèche que je ne saurais voir ! » Il n’y aura pas de trêve des confiseurs dans la cité de […]

Le groupe d’opposition Bien vivre à Melun et la Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne ont déposé un recours pour violation de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État.

« Cachez cette crèche que je ne saurais voir ! » Il n’y aura pas de trêve des confiseurs dans la cité de Jacques Amyot cette année. Depuis 2012, l’installation d’une crèche de la Nativité dans l’enceinte de la mairie divise élus et habitants. Entre ceux qui considèrent qu’elle constitue « une tradition culturelle et locale » et ceux qui estiment qu’elle comporte « un caractère ostensiblement religieux », contraire à la loi de 1905, le torchon brûle.

Après un conseil municipal particulièrement houleux sur la question, qui a vu le maire, Louis Vogel, camper sur ses positions, selon lesquelles, cette crèche respectait bien les conditions requises par le Conseil d’État, le groupe d’opposition Bien vivre à Melun et la Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Melun pour violation de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État.

D’autant qu’il existe un précédent : en 2016, la plus haute juridiction administrative avait considéré que l’installation d’une crèche dans l’enceinte d’un bâtiment public, à Melun, était illégale car elle ne comportait pas un « caractère culturel, artistique ou festif » et ne s’inscrivait pas « dans le cadre d’un usage local ». Cette année, l’objet de la discorde, plus modeste, est selon ses défenseurs dépourvu de tout prosélytisme et a été décoré de boites de Brie, symbole de la tradition locale.

En attendant la décision du juge administratif, la crèche attire de nombreux visiteurs.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet