Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : IMBROGLIO AUTOUR DE LA BOURSE D’AFFRÈTEMENT DE SAINT-MAMMÈS

La tension semble retomber au confluent du Loing. Depuis une dizaine de jours, des militants écologistes se réclamant d’Extinction Rebellion et de Youth For Climate ont investi l’ancienne bourse d’affrètement de Saint-Mammès, près de Montereau-Fault-Yonne. Ces derniers souhaitent réhabiliter les lieux, à l’abandon depuis que les Voies navigables de France ont décidé de rétrocéder le […]

La tension semble retomber au confluent du Loing. Depuis une dizaine de jours, des militants écologistes se réclamant d’Extinction Rebellion et de Youth For Climate ont investi l’ancienne bourse d’affrètement de Saint-Mammès, près de Montereau-Fault-Yonne. Ces derniers souhaitent réhabiliter les lieux, à l’abandon depuis que les Voies navigables de France ont décidé de rétrocéder le bâtiment à l’État, pour y créer une Maison de l’écologie et des résistances (Mer). 

« Si nous devions tout attendre de l’État, il ne se passerait rien. Face à son inaction et à ses lenteurs, nous décidons d’agir immédiatement. Ici, à Saint-Mammès, nous avons rouvert le bâtiment de la bourse, et avons commencé à le remettre en état. L’objectif : le rendre aux Mammésiens. Nous souhaitons faire de ce lieu un espace de rencontres, d’échanges, autour des valeurs de solidarité et d’écologie », expliquent les militants associatifs sur les réseaux sociaux. « Il pourra accueillir les associations qui ont besoin de locaux, et des activités solidaires : gratuiterie, ateliers culturels et artistiques, ciné-débat, espace lecture, bibliothèque et ludothèque, espace enfants, cours de musique gratuits, soutien scolaire gratuit… »

Problème : les membres de la batellerie et les élus du conseil municipal ne souhaitent pas voir leur patrimoine architectural squatté, la mairie affirmant d’ailleurs porter un tout autre projet. Les mariniers sont venus exprimer plusieurs fois leur mécontentement la semaine dernière et les militants semblent, aujourd’hui, avoir mesuré l’attachement de la profession à l’ancienne bourse maritime du XVIIIe siècle, composée d’un hôtel particulier et d’une maison éclusière. 

« Nous tenons donc à présenter nos plus sincères excuses à toutes les personnes blessées par ce qui leur semble légitimement être une appropriation du patrimoine culturel de Saint-Mammès et de l’histoire de la batellerie ».

Ils souhaitent à présent ouvrir le dialogue et imaginer avec les bateliers l’avenir du projet.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

L’ASSOCIATION OSE NETTOIE LE BOIS DE LA GRANGE DE MONCEAUX DE DÉCHETS, AIDÉE PAR LES ROMS INSTALLÉS LÀ

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’association de bénévoles Organe de sauvetage écologique (OSE) a poursuivi son combat contre les dépôts sauvages au Bois de la Grange, au Val Maubuée. Les Roms qui campent là ont donné un sérieux coup de main pour collecter et les collectivités territoriales, pour emporter les tonnes de déchets. Par ailleurs les gendarmes vont veiller en permanence sur les sites naturels de Seine-et-Marne.