Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : JEAN CASTEX À LA RELANCE CHEZ BIC

Accompagné de plusieurs ministres, il est venu faire la promotion du plan France Relance qui vise à « réarmer » le secteur industriel. Après deux tests négatifs à la Covid-19 et une semaine de retranchement forcé à l’Hôtel de Matignon, à la suite d’une suspicion de contamination sur le Tour de France, la semaine dernière, Jean Castex, […]

Accompagné de plusieurs ministres, il est venu faire la promotion du plan France Relance qui vise à « réarmer » le secteur industriel.

Après deux tests négatifs à la Covid-19 et une semaine de retranchement forcé à l’Hôtel de Matignon, à la suite d’une suspicion de contamination sur le Tour de France, la semaine dernière, Jean Castex, était de retour aux affaires lundi. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, la ministre du Travail, Élisabeth Borne et la ministre déléguée à l’industrie Agnès Pannier-Runacher ont, eux aussi, fait le court déplacement en Seine-et-Marne pour assister à cette réunion décentralisée du comité exécutif du Conseil national de l’industrie.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Jean Castex à choisi Bic pour faire sa « rentrée », cette entreprise « historique » dont les « marques sont de véritables icônes du patrimoine industriel français ». À cette occasion, il en a profité pour saluer ce fleuron qui « a su se moderniser pour continuer à produire en France ».

Venu défendre le plan France Relance et ses 35 milliards d’euros d’aides à l’industrialisation d’ici à 2022, il en a détaillé les circonvolutions qui doivent permettre « un réarmement » d’un secteur qui compte 240.000 entreprises sur le territoire, emploie 3,2 millions de salariés et pèse 13 % du PIB. « La crise sanitaire est venue souligner certaines faiblesses structurelles de nos industries », a-t-il affirmé. « Une trop grande dépendance de nos partenaires extérieurs, un risque de rupture de nos chaînes d’approvisionnements, une présence insuffisante sur certains secteurs stratégiques et parfois, une empreinte carbone trop nuisible à l’environnement. »

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet