Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LA PRÉVENTION DES FEUX DE FORÊT À L’ÉPREUVE DE LA CANICULE

Dès l’annonce de températures atteignant les 40° le week-end dernier, la préfecture de Seine-et-Marne et l’ONF (Office national des forêts) ont pris une série de mesures pour prévenir les risques d’incendie et combattre sans délai les éventuels départs de feu. Deux d’entre eux ont ainsi été jugulés avec succès.

Le plan renforcé de prévention des incendies a été appliqué à la veille du week-end par l’ONF, avec l’aval du préfet. Juin est la période où les promeneurs sont traditionnellement les plus nombreux dans les forêts d’Ile-de-France.

Cette fréquentation est synonyme de risques d’incendie, un risque accru ces derniers jours par la canicule. Celle-ci engendre des températures élevées, jusqu’à 40° samedi, et une sècheresse propices au déclenchement et à l’expansion des incendies.

Les premières mesures prises par l’ONF ont visé à limiter le nombre de personnes et leurs activités dans les massifs forestiers. Il rappelle qu’un feu de forêt sur deux est dû à l’imprudence des humains. Les routes forestières ont été fermées, autant que possible avec des barrières ou des rubans rouges et blancs. Les évènements prévus dans les bois ont tous été annulés. Les chantiers forestiers ont été suspendus.

L’Office a aussi lancé un appel aux promeneurs, leur détaillant les « réflexes responsables » : ne pas fumer ; ne pas jeter ses mégots ; ne pas allumer de feu ni de barbecue. Il leur redit par divers moyens, panneaux ou messages, la conduite à tenir s’ils sont témoins d’un début d’incendie : donner l’alerte en appelant les pompiers au 18 ou les urgences au 112 ; localiser l’endroit avec précision pour leur permettre d’intervenir au plus vite ; aller se mettre à l’abri dans une habitation.

Deux incendies éteints

Les brigades de pompiers ont été mises en état d’alerte et certaines même pré-positionnées, dans la journée, à des endroits stratégiques. L’un des plus vulnérables, du fait du nombre de ceux qui s’y rendent et de son étendue, est la Forêt de Fontainebleau. Elle couvre environ 25 000 hectares et reçoit plus de 15 millions de visiteurs par an. Certains dimanches et jours fériés de la fin du printemps, ils sont parfois 250 000 à s’y balader.

De ce fait, des effectifs du Sdis77 (Service départemental d’incendie et de secours) ont été déployés sur place. Ils ont pu ainsi arriver très vite sur les lieux d’un feu de forêt qui leur a été signalé samedi en début d’après-midi. Ils l’ont circonscrit en quelques minutes et seulement 2 500 m² ont été la proie des flammes.

Un autre incendie s’est déclaré un peu plus tard à Dammarie-les-Lys, et a été maîtrisé avec un peu plus de difficulté et 3 hectares de végétation ont brûlé. Un bilan satisfaisant au vu des circonstances.

Crédit photos : Stockcam – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet