Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LA RONDE À VÉLO, C’EST DIMANCHE !

Dimanche prochain, rendez-vous au centre pédagogique forestier de la Faisanderie ! La Ronde à vélo fait son grand retour et cette huitième édition devrait, une nouvelle fois, enchanter ceux qui allient le plaisir de la pratique cycliste et développement éco-responsable. Dans le cadre privilégié de la réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, petits […]

Dimanche prochain, rendez-vous au centre pédagogique forestier de la Faisanderie ! La Ronde à vélo fait son grand retour et cette huitième édition devrait, une nouvelle fois, enchanter ceux qui allient le plaisir de la pratique cycliste et développement éco-responsable. Dans le cadre privilégié de la réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, petits et grands pourront emprunter les 11 ou 21 kilomètres du parcours, entièrement sécurisés à cette occasion.

Mais la Ronde à vélo, c’est aussi (et surtout) une ballade rythmée par de nombreuses animations touristiques, culturelles ou environnementales à la fois ludiques et divertissantes. « Au carrefour des Cépées, participez à la fresque de la Ronde à vélo et apprivoisez les mystères du patrimoine naturel et culturel de la forêt avec le Musée de Barbizon, La forêt qui parle et Les pinceaux magiques. Dans une ambiance chanson et swing manouche sonorisée à la pédale par la Charlek, rencontrez les acteurs de la Biosphère Fontainebleau-Gâtinais au centre d’écotourisme de Franchard », explique le Conseil départemental de Seine-et-Marne, partenaire de l’événement.

Depuis 1998, la réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais a été désignée par l’Unesco pour être un territoire d’expérimentation du développement durable.

Elle comprend 126 communes réparties sur les départements de la Seine-et-Marne et de l’Essonne. Association régie par la « Loi de 1901 », elle a pour objectif de veiller à la préservation de l’environnement et de sensibiliser les différents acteurs à la connaissance du périmètre.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.