Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LE BONHEUR DE LA DÉCOUVERTE AUX ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

Rien d’austère ou de poussiéreux aux Archives de Seine-et-Marne, installées à Dammarie-les-Lys, bien au contraire. Elles font mieux que s’ouvrir au public, elles l’attirent : tous les publics, des écoliers aux chercheurs, en passant par les passionnés d’histoire et les esprits curieux, en proposant animations, initiations, expositions, projection, concert, etc.

Les Archives de Seine-et-Marne sont installées à Dammarie-lès-Lys (qui jouxte Melun, dans un vaste bâtiment, clair et moderne). Ce mardi 13 septembre, les responsables des Archives et du département ont dévoilé le programme concocté pour la fin de l’année.

Son intitulé « En route ! » incite les Seine-et-marnais à s’y rendre, mais c’est aussi un rappel du cycle de conférences consacré cette année aux transports. La prochaine porte sur l’histoire aéronautique et spatiale, avec pour invité le directeur du musée Safran, situé à Réau (77550) une référence dans le domaine des propulseurs. Elle est prévue le 06/12 à 18h30.         

Les Journées européennes du patrimoine, les 17 et 18 septembre, donneront lieu à des visites exceptionnelles, « insolites et sensorielles » des coulisses des Archives, qui se terminent par la présentation inédite de documents originaux du Moyen Âge à nos jours. Elles sont prévues de 14h à 18h, pour des groupes de 15 personnes maximum, avec des départs toutes les 45mn et durent une heure et demie.

Le Rendez-vous de l’Histoire

Du 20/09 à 18h30, il est consacré à « La Seine-et-Marne au temps de Robespierre : mobilisation et répression politiques » et dure une heure. Deux historiens présentent leurs travaux sur ce thème, ainsi que les documents conservés aux Archives qui leur ont servi, et débattent avec l’auditoire. 

Le suivant, le 22/11 à 18h30, verra la projection d’un film de Musidora restauré par le CNC (Centre nationale du cinéma). « La Terre des taureaux » est le premier docu-fiction du cinéma, où la réalisatrice se mue en journaliste-reporter pour décrire l’élevage des taureaux de combat en Andalousie, à partir de la ganaderia du torero Antonio Cañero, son compagnon d’alors. La réalisatrice, également actrice, peintre et auteure, a été une égérie des surréalistes et la collaboratrice d’Henri Langlois à la Cinémathèque française. Elle a vécu à Bois-le-Roi et y est enterrée.

Une initiation à la recherche

Organisée le 23/09 à 10h, puis 14h, elle portera sur « Faire l’histoire d’une maison ». Il s’agit d’apprendre, 2 heures durant, à retracer l’histoire d’une propriété privée, en se posant les bonnes questions et en recherchant les sources adéquates. La session suivante, le 2 décembre, aura trait à « Faire sa généalogie ». 

Pendant les vacances scolaires, une animation, prévue le 25 octobre à 14 h 15 offrira aux participants de partir pendant 2 heures à « la découverte des manuscrits du Moyen Âge », de leurs auteurs et des méthodes suivies, à partir d’ouvrages conservés aux Archives. Le lendemain, 26 octobre, un epic game intitulé « Enigm’Archives » lance les joueurs sur la piste d’un fantôme qui perturbe le fonctionnement des lieux.

« Soirée spéciale », le 19/11 à 15h, consacrée à « Rosa Bonheur, une vie en action ! », qui a inspiré un concert-lectures, à partir de passages de ses lettres et textes et d’œuvres musicales de ses amis compositeurs. 

Deux expositions vont également se succéder : « Les Archives en bande dessinée », jusqu’au 27/10, confronte la réalité à sa représentation en albums ; « Les colonies dans la Grande Guerre », du 07/11 au 26/01/23, réunit des témoignages de combattants venus d’Outre-mer et résulte du travail de détenus du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, à partir des photos et des films de Didier Pazery.

Les « rendez-vous », les conférences et les expositions sont en entrée libre, mais il est conseillé de réserver. La réservation est obligatoire pour les initiations, ateliers et animations, avec un droit d’entrée de 2 euros.    

Crédit photos:  Daria Trefilova – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet