Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LE DÉPARTEMENT AIDE LES COLLÉGIENS À FAIRE BON USAGE DU NUMÉRIQUE ET DES PORTABLES

Le jour de la rentrée, le conseil départemental a lancé une campagne pour inciter les collégiens à prendre le meilleur du numérique et à se méfier du pire. Elle a pour thème « Connecté, à toi de filtrer ! », afin de se prémunir contre la désinformation et la surexposition. Sans oublier la lutte contre le harcèlement à l’école.

Le 1er septembre, 85 000 élèves ont fait Seine-et-Marne. Le même jour, le conseil départemental a opportunément lancé une campagne auprès des collégiens. Le thème choisi est « Connecté, à toi de filtrer ! » L’affiche a été confiée à Mathieu Persan, qui a déjà réalisée celle de la mission Alpha pour Thomas Pesquet. Elle se décline aussi en dépliants distribués dans les établissements scolaires.

Le président du Conseil départemental, Jean-François Parigi, a payé de sa personne pour donner de la visibilité à cette campagne. Ce jour-là, il s’est rendu dans 4 collèges, à La Ferté sous-Jouarre, Meaux, Noisiel et Provins, quasiment aux 4 coins du de la Seine-et-Marne, pour parler aux intéressés et les sensibiliser aux dangers du numérique. A tous ces collégiens qui, dès la 6ème, sont 90 % à détenir un téléphone portable, il a fait passer ce message : « C’est un superbe outil, mais il est plein de dangers. » 

Le premier danger ciblé par les auteurs de la campagne départementale, ce sont les « fake news », en français la désinformation. Il y a belle lurette que les chercheurs en sciences sociales dénoncent le mécanisme de ces manipulations : il faut dix plus d’efforts et cent plus de temps pour contrer une fausse nouvelle que pour la répandre. Mais rien n’y fait.

Avec les réseaux sociaux, le mal ne fait que s’aggraver. Le deuxième danger dénoncé, c’est la surexposition des enfants aux écrans et ses effets néfastes aussi bien sur leur santé que sur leur sociabilité et leur acquisition de connaissances.   

Prévenir le harcèlement  

L’an dernier, la sensibilisation des collégiens portait sur le harcèlement scolaire. Elle trouve son prolongement avec celle-ci. L’internet en général et les réseaux sociaux en particulier sont en effet l’un des principaux vecteurs de ce mal endémique qui ronge les établissements du secondaire. Il est d’autant plus difficile à combattre qu’il est pernicieux et qu’il échappe très souvent à la vigilance des éducateurs et des parents.

Des conférences et des ateliers seront organisés sur ces différents thèmes, de façon que la sensibilisation se poursuive tout au long de l’année. Ces efforts conjugués doivent, selon le président du conseil départemental, inciter les élèves à « un usage raisonné et raisonnable du portable ».    

Crédit photos: Drazen Zigic – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet