Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LES 90 KILOMÈTRES HEURES PROGRESSIVEMENT ÉTENDUS

En 2020, le conseil départemental de Seine-et-Marne avait procédé à une première phase de retour à une limite de vitesse autorisée de 90 kilomètres-heure. Conformément à l’engagement pris par Jean-François Parigi, cette mesure va être appliquée sur 52 tronçons supplémentaires d’ici au mois de mai.

Réunie en janvier, la commission départementale de la sécurité routière, présidée par le préfet de Seine-et-Marne, a validé le retour aux 90 kilomètres-heure sur 52 nouveaux tronçons, soit 634 kilomètres de routes supplémentaires.

Cette extension présentée par le conseil départemental était une promesse de campagne de Jean-François Parigi (LR), le président de la collectivité territoriale.

En mars 2020, son prédécesseur, Patrick Septiers (UDI) avait amorcé cette tendance en rehaussant la limite de vitesse autorisée sur 487 kilomètres de routes départementales.

La préfecture s’est basée sur l’accidentologie pour autoriser ce retour en arrière sur ces axes principalement situés en zones rurales.

L’installation des nouveaux panneaux va se faire progressivement jusqu’au mois de mai. Une opération qui n’est pas sans conséquences sur les finances publiques puisqu’elle représente un coût estimé à 400.000 euros.

Une mesure déplorée par la prévention routière

« La mesure est un non-sens. C’est vraiment un retour en arrière sur une mesure de sécurité routière qui a fait ses preuves. Il y a un rapport du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) qui estime que ça a permis d’épargner sur ces routes 12 % d’accidents mortels », a indiqué Nicolas Korobeinik, le directeur régional de l’Association prévention routière à nos confrères de France 3 Île-de-France.

Le passage aux 90 kilomètres-heure sur les routes de Seine-et-Marne ne devrait, néanmoins, pas s’étendre à d’autres axes routiers. Une fois le déploiement des nouveaux panneaux, c’est un tiers du réseau départemental qui sera concerné par cette hausse de limitation.

Crédit photos: Skynext- Gettyimages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.