Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : LES FEUX D’ARTIFICE SOUS HAUTE SURVEILLANCE

Au menu de la fête nationale, après les défilés et avant les bals, il y a les très attendus feux d’artifice. Ils seront tirés cette année dans un climat très particulier, celui de la canicule qui engendre une sécheresse intense, propice aux incendies. Dans de nombreux départements du sud, ils sont carrément interdits. En Seine-et-Marne, ils sont maintenus, mais avec toutes les précautions qui s’imposent.

Dans tout le pays, les autorités ont appelé à redoubler de vigilance pour éviter les départs de feu. Ils ont insisté sur l’impact du réchauffement climatique, qui étend considérablement les zones où les risques d’incendie deviennent une problématique majeure. Ils ont aussi évidemment rappelé que 90 % des départs de feu ont pour origine une activité humaine. 

Leur avertissement s’adresse à tous, notamment aux particuliers qui ont fait l’emplette de quelques fusées mais n’en maîtrisent pas forcément la portée et les conséquences dans un environnement asséché. Les professionnels en pyrotechnie sont mieux formés et plus conscients des risques.

Mais il leur faut pouvoir résister à l’enthousiasme du public dans l’attente des premières gerbes multicolores explosant dans la nuit, surtout si les conditions, comme la force et la direction du vent, deviennent défavorables. Les alertes diffusées par les services d’incendie ne peuvent que les y aider. 

La Seine-et-Marne n’est pas encore concernée par les interdictions.

Voici, avec l’heure et l’endroit, les communes où l’on peut, ce soir ou demain soir, voir un feu d’artifice.

Le 13 juillet 

– Armentières-en-Brie : 22 h 30 au stade municipal,
– Bailly-Romainvilliers : 23 h au Parvis des Alizés, 
– Bussy-Saint-Georges : 23 h au Théâtre de Verdure (allée Mme de Montespan)
– Chauconin-Neufmontiers : 23 h plateau de l’Espace Jeunesse, derrière la salle polyvalente
– Chelles : 23 h à la Montagne
– Jouarre : 23 h sur la Voie Verte
– Lagny-sur-Marne : 23 h sur les Bords de Marne
– Lizy-sur-Ourcq : 23 h au stade Etienne-Corto
– Meaux : 23 h au Jardin des Trinitaires
– Melun : 23 h à la Promenade de Vaux
– Mitry-Mory : 22 h 45 à la Plaine des Acacias
– Monthyon : 23 h au Stade Municipal
– Nanteuil-lès-Meaux : 23 h au Stade Oblin
– Othis : 23 h au Rond-Point de l’Eglise
– Pontault-Combault : à 23 h à l’étang du Coq
– Provins : 22 h 30 au Stade de Provins
– Quincy-Voisins : 23 h au Parc du château
– Roissy-en-Brie : 23 h à l’Étang du Coq
– Saint-Germain-Morin : 23h au Complexe Sportif Jacques Goddet
– Saint-Mard : 22 h 30 au stade de la Fontaine des Tournelles
– Saint-Soupplets : 23 h au Stade Frank Leboeuf
– Torcy : 23 h au Parc des Droits de l’Enfant
– Vaires-sur-Marne : 23 h à la pointe de l’écluse
– Villeparisis : 23 h au Stade des Petits Marais

Le 14 juillet

– Claye-Souilly : 23 h au stade Clément Petit
– Crécy-la-Chapelle : 23 h au Pré Manche
– Crégy-lès-Meaux : 23 h au stade de football
– Dammarie-lès-Lys : 23 h dans le parc de l’Abbaye du Lys
– Esbly : 23h au Stade Municipal
– Ferrières-en-Brie : 22 h 45 au parc des étangs de la Taffarette
– La Ferté-sous-Jouarre : 23 h sur les bords de Marne
– Montereau-Fault-Yonne : 23 h au parc des Noues
– Villiers-sur-Morin : 23 au chalet municipal

Crédit photos : Anton Gvozdikov – Adobestock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet