Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

SEINE-ET-MARNE : L’ONF S’INQUIÈTE DE LA MULTIPLICATION DES AGRESSIONS DES FORESTIERS

Dans une tribune publiée le 26 avril dernier dans le magazine L’Obs, l’Office national des forêts (ONF) alertait sur les agressions régulières dont sont victimes les travailleurs forestiers d’Île-de-France. Le département de Seine-et-Marne qui compte, notamment, le massif de Fontainebleau, les forêts de Sénart et de Villefermoy n’est pas épargné par ce phénomène.

« Il y a des régions où la forêt cristallise les passions et l’Île-de-France est de celles-là », déplore l’Office national des forêts (ONF).

Selon une enquête interne, 88 % des agents qui se sont exprimés « déclarent avoir déjà été témoins ou victimes d’une altercation dans l’exercice de leurs fonctions, voire en dehors de leur cadre professionnel ». Insultes orales ou écrites, menaces, dégradations du matériel ou violences physiques, les exactions contre les travailleurs des forêts se sont multipliées ces derniers mois.

« Il n’est pas rare que les opérations sylvicoles (coupes, travaux) mettent le public en émoi. Promeneurs, riverains ou associations réagissent parfois violemment contre ces interventions alors qu’elles arrivent à des moments clés et participent à la vie des forêts. »

Dans le massif de Fontainebleau et les forêts de Sénart, par exemple, plusieurs faits ont été rapportés par des forestiers, parfois désarçonnés.

Une action nécessaire

« On est pris à partie sur des thématiques particulières : les coupes et la chasse. Ce sont les deux thématiques récurrentes qui donnent lieu à de vives critiques, voire à des altercations plus ou moins virulentes », témoignait il y a quelques jours un agent forestier sur France 3 Île-de-France.

Entre 2021 et 2022, quatre engins spécialisés ont subi des dégradations irréparables et certaines grumes ont même été « piégées » avec des pièces métalliques, ce qui représente un véritable danger lors du sciage.

« Ces violences vont à l’encontre du rôle des forestiers qui répondent aux attentes actuelles de la société (écologiques, sociétales, récréatives, économiques, climatiques) tout en veillant à conserver ce patrimoine forestier pour les générations futures. »

Crédit photos: Stockstudiox – Gettyimages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

MERCI DOCTEUR, START-UP SPÉCIALISÉE DANS LA E-RÉPUTATION DES MÉDECINS ET ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

CONTRIBUTIONS

Le numérique a profondément transformé la façon dont les Français choisissent leurs professionnels de santé. Avant de prendre rendez-vous, ils consultent leur page Google pour connaître leurs coordonnées, mais aussi pour prendre connaissance des avis patients. On estime ainsi que 8 patients sur 10 lisent les avis Google avant de faire leur choix, et que la moitié d’entre eux n’envisagent pas de consulter un professionnel de la santé qui a une note inférieure à 3 sur 5.

NATIONAL

LES PASSAGERS : SERIEZ-VOUS PRÊT À GOUTER AU REBROUSSE-TEMPS ?

LIVRES

Après avoir publié des nouvelles qui l’ont distinguée, Julia Brandon propose son premier roman aux éditions Lys Bleu. L’ouvrage porte le curieux titre : Les Passagers. Qui sont-ils ? Ce livre de plus de trois-cents pages suit plusieurs personnages aux quêtes entremêlées. Nombreuses sont les références à des classiques du genre de la littérature jeunesse ou pour adolescents. Tout débute par la présentation de Félix et de sa sœur jumelle Caméo. Petit à petit, l’un des deux commence à manifester des symptômes de magie. Dans un contexte totalement fictif, l’auteure va créer un microcosme, un monde très pastoral, dans lequel vit la famille « parfaite » des Vick. Sa mère Séraphine est mariée à son époux Hostie. En apparence, tout semble correct, mais le chef de tribu a l’air particulièrement virulent et inquiet quant aux visions ou expériences paranormales de sa descendance masculine, qu’il délaisse au profit de sa sœur, la « chouchoute ».